Accueil / Actualité / Le port obligatoire du masque en magasin et en galeries quasi établi.

Le port obligatoire du masque en magasin et en galeries quasi établi.

Face au relâchement en termes de mesures barrières, on ne voit pas comment, d’une manière imminente, le retour d’une disposition réglementaire pourrait être évité. Avec de nouvelles conséquences économiques négatives inévitables à la clé.

 DVSM, 12 juillet 2020. Quiconque fréquentait ces jours derniers les espaces dédiés au commerce ne pouvait que le constater. Les masques étaient de moins en moins nombreux, une sorte de pied de nez au bon sens de ces Français que l’on prétend intelligents, et dont il est légitime de se demander si certains ne seraient pas un peu stupides. Car la remontée de l’épidémie dans des régions de plus en plus proches de l’Hexagone aurait au contraire dû inciter le plus grand nombre à devancer l’amplification du risque.  Non, « s’en fou, le virus…! Bas les masques…! » On ne peut que regretter de tels comportements, qui démontrent que, nez cachés par la protection en tissu, quelques uns de nos compatriotes voient encore moins loin que le bout de leur appendice nasal. Cette légèreté entraîne l’ensemble de la population vers des contraintes qui auraient pu être évitées par le seul respect du bon sens.

Nouvelle menace économique induite. Une annonce d’obligation risque en effet d’avoir un effet très direct sur les attitudes. Un de ces réflexes dont les foules, en plein panurgisme, ont le secret, et qui les conduit, par exemple, à se jeter en masse sur le sucre, le beurre ou le papier toilette. Pas assez prudents, les chalands trop vite démasqués auront probablement un « anti-réflexe », les conduisant à ne plus fréquenter autant linéaires et galeries marchandes. Des lieux où les activités, très irrégulièrement reconstituées selon les domaines, étaient encore loin d’avoir atteint ce qu’il faudrait de dynamisme pour amorcer un restauration des courants de consommation perdus avec la crise. Dans cette péripétie, quelques esprits narquois ne manqueront sans doute pas de rappeler que, voici à peine quatre mois, nos plus éminents spécialistes affirmaient que les masque ne servaient à rien.

Source DVSM

A voir

l’INPI va devenir un nouvel outil pour toutes les formalités, dont la création..

L'Institut National de la Propriété Industrielle se voit confier un rôle inédit, presque là où on ne l'attendait pas, même si celui-ci reste dans le cadre de ses raisons d'être historiques.