Accueil / Actualité / Le rideau tombe sur Pixmania

Le rideau tombe sur Pixmania

Rappelons, nous. En 2000 deux frères lançaient un distributeur de produits électroniques et numériques. Dix ans plus tard à son apogée Pixmania emploie 1 500 personnes, réalise 1 milliard d’euros de CA et écoule ses produits dans 26 pays. L’entreprise compte alors 10 millions de clients. En 2006, les frères Rosenblum avaient cédé l’affaire au britannique Dixon. La stratégie des Anglais est simple : les prix, les prix et les prix. Face à des mastodontes comme la FNAC ou Amazon, cette politique s’avère suicidaire. Pixmania est déficitaire en 2012 et les plans sociaux s’enchainent alors. En 2014, le CA s’élève à 295 millions d’euros. Les allemands de Mutares rachètent l’enseigne mais ne parviennent pas à redresser la barre. Mis en redressement judiciaire, les 370 salariés de l’entreprise attendent pour le 28 la décision du tribunal de commerce de Nanterre, sans aucune illusion. A ce jour, seul le site Vente du Diable s’est déclaré motivé pour reprendre une partie de l’activité. Au mieux une quarantaine de salariés pourraient sauver leur emploi.

pix3

A voir

BP-1-

French Tech Accélération réalise son dixième investissement

Le Fonds French Tech Accélération géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir...