Accueil / Actualité / Le Salon de la Photo a fort bien confirmé son succès…

Le Salon de la Photo a fort bien confirmé son succès…

Les pixels n’ont pas mis un genou à terre, même avec une capitale sous influence de commémorations historiques.

DVSM – novembre 2018 – Il n’est jamais facile de se rendre jusqu’au parc des expositions de Paris, ce qui constitue d’ailleurs un profond handicap dans la construction d’événements que semblent souhaiter (sont-ils sincères) certains industriels. Le lundi 11 novembre étant le dernier jour du salon, il était possible de redouter un résultat émoussé pour l’édition 2018 de ce rendez-vous. Que peuvent espérer quelques millions de pixels se bagarrant pour le pavé parisien quand les cortèges de 70 chefs d’états se les approprient…?

Et pourtant, l’organisateur annonce avoir accueilli 60.885 visiteurs, juste ce qu’il fallait pour ne pas soulever l’interrogation à propos d’une possible érosion de la fréquentation. 886 ou 887 de moins, et l’impression n’aurait pas été la même. (Remarquons au passage à quel point l’annonce des chiffres obéit à des principes opposés, entre les prix, toujours calés quelques unités en dessous des valeurs clés, le fameux « neuf-neuf », et les comptages de foules venant à des événements, quelques unités au-delà de ces mêmes valeurs charnières…).

Le public, toujours le public. Donc, la photo attire, et elle n’est pas la seule. Les manifestations qui concernent le grand public et des individus intéressés, voire passionnés, en ont apporté la preuve. La Paris Games Week, réitérant son « régime de croisière » à plus de 300.000 entrées vient de le souligner, tout comme le récent Mondial de l’Automobile (plus d’un million de visiteurs), pour lequel on craignait un repli. Ou encore, en début d’année, et en dépit d’un soudain méchant coup de colère du bonhomme hiver (avec neige et blocages) l’attrait non démenti pour le salon Rétromobile, consacré aux automobiles de collection. De quoi s’interroger. Les exposants qui optent pour une absence, forcément remarquée, ont-ils raison d’adopter cette stratégie…?

Source DVSM

A voir

Quelle est la définition du O2O ?

Aujourd'hui les magasins sont en pleine mutations, intelligence artificielle, BigData...