Accueil / IT Business / Le scandale Nokia

Le scandale Nokia

C’est sous l’indignation que la Finlande a découvert le bonus prohibitif versé à Stephen Elop…

D’après le quotidien finlandais Helsingin Sanomat, Nokia aurait tenté de garder secrète un accord de prime accordée à Stephen Elop. Ce « bonus » serait de 25 millions de dollars !

Cet avantage n’est pas extraordinaire, par contre, le quotidien finlandais HelsinginSanomat met en avant des clauses étonnantes qui laissent entendre clairement que le nouveau PDG de Nokia avait tout intérêt à faire en sorte que sa société soit revendue à Microsoft ou un autre d’ailleurs.

Ainsi, le contrat de Stephen Elop lui « garantissait un bonus immédiat » en cas de « changement de contrôle »… Une clause qui n’existait pas dans le contrat de son prédécesseur.

Pour beaucoup de Finlandais, cette nouvelle est la preuve manifeste que Microsoft aurait voulu mettre la main Nokia depuis un le début du mandat de son ex salarié au sein de Nokia. D’autant que Stephen Elop a d’ores et déjà retrouvé une place au sein de Microsoft. Et si cela n’était pas suffisant, Nokia aurait demandé à Stephen Ellop s’il acceptait de revoir à la baisse cette prime…Mais ce dernier aurait refusé pour une raison personnelle. Son divorce après 26 ans de mariage !

Arrivé à la tête de Nokia quelques mois à peine avant la mise en place du partenariat entre la société finlandaise et Microsoft, Stephen Ellop part un beau pactole en poche!

M.G

A voir

e-com-1-380

Le mobile affole littéralement les Chinois

Selon les observateurs d’eMarketer, l’an prochain les internautes chinois dépenseront 1 462 milliards de dollars en ligne, en hausse de 29% sur cette année.