Accueil / IT Business / Communiqués / Le secteur public choisit davantage le multicloud comme principal modèle d’exploitation informatique

Le secteur public choisit davantage le multicloud comme principal modèle d’exploitation informatique

La dernière étude Enterprise Cloud Index de Nutanix montre que les organisations du secteur public sont parmi les plus nombreuses à avoir adopté le multicloud au niveau mondial (39 %). Au cours des trois prochaines années, le taux d’adoption du multicloud devrait presque doubler, avec une croissance de près de 30 points. Les trois quarts des organisations publiques misent sur un modèle hybride multicloud pour les aider dans leurs principaux défis.

Nutanix, un leader du cloud computing dans les environnements privés, hybrides et multicloud, présente les résultats de sa quatrième étude Enterprise Cloud Index pour le secteur public. L’étude qui étudie les progrès des entreprises en matière d’adoption du cloud computing, a montré que les organisations du secteur public sont plus nombreuses que la moyenne à avoir adopté le multicloud comme principal modèle d’exploitation informatique, dépassant ainsi la moyenne mondiale avec un taux d’adoption de 39%. Cette part devrait passer à 67 % au cours des trois prochaines années.

Le multicloud est en plein essor et constitue désormais l’architecture informatique dominante utilisée dans le monde entier ainsi que dans le secteur public. Cependant, la complexité de la gestion au-delà des frontières du cloud reste un défi majeur pour les organisations du secteur public, puisque 85 % d’entre elles reconnaissent que pour réussir, leur organisation doit simplifier la gestion de plusieurs clouds. Pour relever les principaux défis liés aux coûts, à la sécurité, à l’interopérabilité et à l’intégration des données, 75 % s’accordent à dire qu’un modèle hybride multicloud est idéal, c’est-à-dire un modèle d’exploitation informatique comportant plusieurs clouds à la fois privés et publics avec interopérabilité entre eux.

« L’évolution vers une infrastructure informatique multicloud qui s’étend sur un mélange de clouds privés et publics est en cours dans le monde entier, et le secteur public en a pris le chemin », a déclaré Chip George, vice-président du secteur public chez Nutanix. « Cette évolution nécessite un dévouement à la sécurité inhérente et forte de la plateforme pour réaliser pleinement la vision multicloud et étendre les capacités du cœur au bord tactique. Les organisations du secteur public doivent se tourner vers des solutions multicloud hybrides qui répondent aux exigences de sécurité tout en offrant une visibilité, une gérabilité et une application cohérente des politiques, associées à un contrôle strict des coûts dans tous les environnements. »

Les personnes interrogées dans le cadre de l’enquête sur le secteur public ont été interrogées sur leurs défis actuels en matière de cloud, sur la manière dont elles exécutent actuellement leurs applications commerciales et critiques et sur l’endroit où elles prévoient de les exécuter à l’avenir. Les répondants ont également été interrogés sur l’impact de la pandémie sur les décisions récentes, actuelles et futures en matière d’infrastructure informatique. Mais aussi sur la manière dont la stratégie et les priorités informatiques pourraient changer en raison de cette pandémie. Voici les principales conclusions du rapport de cette année :

– Les organisations du secteur public sont confrontées à des défis multicloud, notamment la sécurisation de leurs données sur plusieurs clouds (49 %), la mobilité des applications (47 %), la sécurité (46 %) et la gestion des coûts (45 %). En outre, étant donné que 86 % des organisations du secteur de l’éducation publique et 87 % de toutes les organisations du secteur public mondial ont indiqué qu’elles manquaient de compétences informatiques pour répondre aux demandes actuelles de l’entreprise, la simplification des opérations sera probablement un objectif clé pour beaucoup d’entre elles dans l’année à venir. Cependant, les responsables informatiques se rendent compte qu’il n’existe pas d’approche unique du cloud, ce qui rend le multicloud hybride idéal selon la majorité des répondants (75 %).

– Les organisations du secteur public sont optimistes quant à la mobilité des applications. La mobilité des applications est un facteur essentiel d’optimisation du multicloud et du cloud. Si 75 % des entreprises du secteur public ont déplacé une ou plusieurs applications vers un nouvel environnement informatique au cours de l’année écoulée, ce chiffre est bien inférieur à la moyenne du secteur (91 %). Ceux qui l’ont fait ont cité l’amélioration de la sécurité et/ou le respect des exigences réglementaires (33 %), le gain de contrôle (31 %) et les performances (30 %) comme les principaux moteurs. En outre, 76 % des répondants conviennent que la migration d’une charge de travail vers un nouvel environnement cloud peut être coûteuse et prendre du temps, contre 80 % de l’ensemble des répondants dans tous les secteurs, ce qui indique que la mobilité des applications est perçue comme étant légèrement moins problématique. Les organismes publics d’éducation, qui sont en avance sur la courbe multicloud, étaient encore plus optimistes, avec seulement 56 % d’accord sur la difficulté de la mobilité des applications, tandis que les organismes fédéraux américains avaient le plus haut niveau d’inquiétude, avec 77 % des répondants qui sont d’accord.

– Les principales priorités informatiques du secteur public pour les 12 à 18 prochains mois comprennent l’amélioration de la posture de sécurité (46 %), le stockage (41 %), la mise en œuvre de la 5G (39 %) et l’amélioration de la gestion multicloud (39 %). Les répondants du secteur public mondial ont également déclaré que la pandémie en cours les a incité à augmenter leurs dépenses informatiques dans certains domaines qui mettent l’accent sur le renforcement de leur posture de sécurité (55 %), la mise en œuvre d’une technologie de libre-service basée sur l’IA (50 %) et la mise à niveau de l’infrastructure informatique existante (40 %).

Méthodologie

Pour la quatrième année consécutive, Vanson Bourne a mené des recherches pour le compte de Nutanix, en interrogeant 1 700 décideurs informatiques du monde entier en août et septembre 2021. Ce rapport vient compléter le rapport principal mondial Fourth Annual Enterprise Cloud Index et se concentre sur les tendances de déploiement et de planification du cloud dans le secteur public, sur la base des réponses de 491 professionnels de l’informatique de ce marché. Il compare les plans, les priorités et les expériences en matière de cloud du secteur public et des sous-secteurs entre eux, ainsi qu’avec d’autres industries et la base de réponses globale. Les résultats de ce rapport attribués aux « organisations du secteur public » ou au « secteur public mondial » incluent les personnes interrogées dans les administrations fédérales, centralisées et locales du monde entier, dans l’enseignement public et dans les organisations de santé publique.

A voir

Rubrik lance Rubrik Security Cloud pour une meilleure protection des données

Rubrik, le spécialiste de la sécurité des données Zéro Trust, annonce le lancement de Rubrik Security Cloud pour mieux protéger les données des clients où qu'elles soient, dans l'entreprise sur le cloud ou en mode SaaS.