Accueil / Actualité / Le téléchargement coute un bras en justice

Le téléchargement coute un bras en justice

La Justice française vient de claquer une amende de quinze millions d’euros au site de téléchargement illégal ‘’Wawa Mania’’. Si cette somme est un jour acquittée, elle sera partagée par les sociétés de production de films flouées par ‘’Wawa Mania’’. Les plaignants étaient sept studios américains et deux syndicats professionnels. Cette décision de justice est l’une des plus lourdes jamais prononcées par un tribunal français. Le patron du site, le dénommé Dimitri Mader (26 ans) serait en cavale aux Philippines. Il a déjà été condamné le 2 avril dernier à un an de prison par le tribunal correctionnel de Paris.

_-_-_-

Le jugement qui vient de tomber porte donc sur le montant des réparations dues aux parties civiles (Columbia Pictures, Disney, Paramount, Tristar, Twentieth Century Fox, Universal, Warner Bros, Microsoft et Marc Dorcel). En 2011, Dimitri Mader avait affirmé à un juge d’instruction que Wawa Mania que son site comptait un million d’adhérents, mais il ne reconnaissait que 42 000 euros de chiffre d’affaires consacrés essentiellement à ses serveurs.

A voir

Redevance et AV public : quand tout pourrait changer, mais que de fait, rien ne changera…

La suppression désormais hautement probable de la redevance, un vrai soulagement pour bien des économies de ménages, ne change en rien pour le fond, puisque c'est toujours le contribuable qui finance.