Accueil / Actualité / L’économie numérique batifole en plein délire

L’économie numérique batifole en plein délire

D’habitude et en toute logique, les dirigeants sont récompensés proportionnellement aux bénéficies de leurs entreprises. L’économie numérique n’en n’est pas à un paradoxe près. Prenons le cas d’Evan Spiegel directeur général de Snapchat. Son entreprise enregistre des pertes hallucinantes de 3,5 milliards de dollars en 2017 qui auraient dû l’entrainer au Tribunal de Commerce.

Et lui au contraire, réussit une introduction en bourse qui lui rapporte personnellement la somme incroyable de 637,8 millions de dollars ! Notons que le salaire annuel d’Evan Spiegel se monte à 1,2 millions de dollars. L’an dernier, Snapchat a réalisé un CA de seulement 800 millions de dollars. Il ne faudra pas s’étonner si ce genre d’opération débouche sur l‘explosion d’une nouvelle bulle Internet. Très bientôt.

 

snc299

 

A voir

Redevance et AV public : quand tout pourrait changer, mais que de fait, rien ne changera…

La suppression désormais hautement probable de la redevance, un vrai soulagement pour bien des économies de ménages, ne change en rien pour le fond, puisque c'est toujours le contribuable qui finance.