Accueil / IT Business / Communiqués / L’écosystème Cloud Foundry se rassemble autour de Kubernetes avec l’annonce de mises à jour majeures de projets par la Cloud Foundry Foundation

L’écosystème Cloud Foundry se rassemble autour de Kubernetes avec l’annonce de mises à jour majeures de projets par la Cloud Foundry Foundation

Cf-for-k8s est prêt pour les développeurs, KubeCF offre une intégration plus poussée avec la fonctionnalité Eirini prête pour la production, tandis que Stratos prend désormais en charge Kubernetes et Helm.

Sommet européen Cloud Foundry, DUBLIN (Irlande), le 21 octobre 2020 – La Cloud Foundry Foundation, à l’origine de projets open source qui simplifient l’expérience cloud native des développeurs sur Kubernetes, annonce, à l’occasion du Sommet européen Cloud Foundry en mode virtuel, le lancement de la version 1.0 de Cf-for-k8s, de la version 2.5 de KubeCF et de la version 4.2 de Stratos. 

Ces nouvelles versions viennent renforcer la dynamique continue de la communauté Cloud Foundry visant à faire en sorte que cette architecture intègre les technologies les plus modernes d’infrastructure cloud native. Les équipes de projet ont passé ces dernières années à faire évoluer l’architecture Cloud Foundry pour y inclure Kubernetes et d’autres projets open source cloud natifs, toutes ayant pour objectif d’apporter l’expérience développeur Cloud Foundry aux clusters Kubernetes partout. 

« Aujourd’hui, notre communauté dévoile de nouvelles versions qui marquent un tournant pour le projet Cloud Foundry. Depuis le départ, la communauté Cloud Foundry s’est donné pour mission de faciliter la vie des développeurs. Cela revêt d’autant plus d’importance à présent que Kubernetes s’affirme comme le standard de fait pour les infrastructures modernes, suscitant aussi bien de puissantes possibilités que des défis complexes pour les développeurs », commente Chip Childers, administrateur dirigeant de la Cloud Foundry Foundation. « Grâce à l’innovation de la communauté open source, Cloud Foundry va continuer d’évoluer pour offrir la meilleure et plus complète expérience développeur Cloud Foundry dans chaque utilisation de Kubernetes. »

Cf-for-k8s v1.0

Lancée en avril, Cf-for-k8s est une distribution Kubernetes native de Cloud Foundry. Le projet combine l’API développeur Cloud Foundry avec des technologies Kubernetes répandues, à savoir Istio, Envoy, Fluentd ainsi que Kubernetes proprement dit. La distribution cf-for-k8s s’installe en moins de 10 minutes sur tout cluster Kubernetes conforme et est suffisamment légère pour être déployée sur un ordinateur portable. Parmi les principales fonctionnalités de Cf-for-k8s :

  • API développeur Cloud Foundry, prenant en charge le nouveau CF CLI v7
  • Configuration d’applications avec kpack et Paketo Buildpacks
  • Chiffrement des communications avec Istio et Envoy
  • Gestion du cycle de vie avec les outils Carvel tels que kapp, ytt et kbuild
  • Collecte d’indicateurs, de journaux et d’événements avec Fluentd

La communauté a récemment ajouté les capacités suivantes à Cf-for-k8s v1.0 :

  • Chiffrement des communications à la volée
  • Prise en charge de cf bind-service, cf marketplace et d’autres commandes liées à l’API Open Service Broker 
  • Prise en charge de différents frameworks développeurs (Java, Node, Go, .NET Core, etc.)
  • Refonte de CAPI (Cloud Controller API) pour l’utilisation d’un registre de conteneurs afin d’y stocker ses données 

Pour en savoir plus sur Cf-for-k8s v1.0, lire l’article de blog.

KubeCF v2.5

Donné à la Cloud Foundry Foundation en tant que projet d’incubation en mars, KubeCF est une distribution open source de Cloud Foundry pour Kubernetes, présentée sous la forme d’un graphique Helm. KubeCF exécute l’ensemble des logiciels fonctionnant dans les clusters Cloud Foundry « traditionnels » sur des machines virtuelles (VM), avec une expérience identique pour les développeurs. Du point de vue d’un opérateur de plate-forme, KubeCF est déployé et configuré au moyen de Helm. Nouveautés de KubeCF v2.5 :

  • La fonctionnalité Eirini prête pour la production, prise en charge dans les distributions commerciales certifiées Cloud Foundry, apporte aux utilisateurs une meilleure stabilité et une plus grande proximité fonctionnelle avec Diego. Eirini réduit nettement la complexité architecturale de Cloud Foundry sur Kubernetes car les applications des utilisateurs fonctionnent sous forme de pods plutôt que de conteneurs au sein d’un pod Diego. En combinaison avec le framework d’extension EiriniX, Eirini ouvre la voie à davantage d’intégrations avec les outils de l’écosystème Kubernetes.
  • Connexions réseau de conteneur à conteneur et ordonnancement des applications multiclusters pour Diego.
  • Perfectionnements et corrections de bogues : https://github.com/cloudfoundry-incubator/kubecf/versions. 

Stratos v4.2

Stratos est une console de gestion Web, conçue au départ pour gérer les clusters Cloud Foundry, en vue de répondre aux besoins des développeurs comme des administrateurs. Cette nouvelle version apporte la prise en charge des clusters Kubernetes natifs et des répertoires de graphiques Helm. Elle fournit une interface visuelle en complément des outils correspondants en ligne de commande, ce qui permet aux utilisateurs d’effectuer bon nombre de leurs tâches quotidiennes directement dans le navigateur Web. Nouveautés de Stratos v4.2 :

  • Les fonctions Kubernetes et Helm sont désormais disponibles dans la version amont (alors qu’elles l’étaient jusque-là uniquement dans SUSE Cloud Application Platform).
  • Graphiques Helm : les utilisateurs peuvent explorer tout répertoire de graphiques Helm y compris la documentation intégrée, définir les valeurs de déploiement requises directement dans l’interface visuelle et déployer des applications dans Kubernetes d’un simple clic.
  • Workloads (versions Helm) : les utilisateurs peuvent évaluer plus rapidement le statut des applications via un visualiseur graphique qui leur permet de connaître immédiatement leurs ressources, leurs relations, leur état de santé, etc.
  • La configuration robuste des clusters Kubernetes est assurée par des outils d’analyse de clusters et de ressources qui détectent les erreurs de configuration suivant les meilleures pratiques couramment admises. L’analyseur Popeye intégré améliore la sécurité, les performances et la disponibilité dans le cluster. Les résultats de l’analyse peuvent être affichés sous forme de rapport ou en surimpression dans le visualiseur de workloads, afin d’indiquer clairement où le cluster n’est pas à la hauteur.

Pour en savoir plus sur Stratos v4.2, lire l’article de blog.

Tous les projets seront abordés en détail lors du Sommet européen Cloud Foundry les 21 et 22 octobre 2020.

Technologie open source soutenue par les plus grands acteurs technologiques au monde, notamment Google, HCL, IBM, SAP, SUSE, SwissCom et VMware, Cloud Foundry est utilisée par des chefs de file dans l’industrie, les télécommunications et les services financiers. Seule Cloud Foundry offre la vélocité nécessaire au déploiement continu d’applications adaptées aux impératifs métier des entreprises. Son architecture à base de conteneurs exécute des applications dans tous les langages informatiques, sur votre choix de cloud — Amazon Web Services (AWS), Google Cloud Platform (GCP), IBM Cloud, Microsoft Azure, OpenStack, VMware vSphere, etc. Dotée d’un robuste écosystème de services et forte de sa simplicité d’intégration avec les technologies en place, Cloud Foundry fait référence pour les applications stratégiques des entreprises d’envergure mondiale.

Pour en savoir plus, consultez le site http://www.cloudfoundry.org.

 

A voir

Entrust donne aux entreprises le contrôle de leur cryptographie grâce à un ensemble de solutions de chiffrement unique, le « Cryptographic Center of Excellence »

Cette nouvelle offre exploite toute l’expertise d’Entrust, des technologies de chiffrement...