Accueil / Actualité / L’écriture fait triste impression dans les ventes au cours des premiers mois de 2022.

L’écriture fait triste impression dans les ventes au cours des premiers mois de 2022.

Il n’y a pas que les cartouches d’imprimantes dans le vaste et important segment de l’écriture, des fournitures et de la papeterie. Leur coût vertigineux en fait cependant un symbole très observé.

 DVSM, 20 juin 2022. Quand, pour les nombreuses raisons connues de tous, la quasi totalité des créneaux de la consommation subit des revers, il n’est pas étonnant de voir ce domaine de l’écriture touché en plein cœur. Au cours du premier quadrimestre du présent millésime, l’ensemble du secteur a généré près d’un milliard d’euros de CA (923 millions), accusant un repli de -3,5% (tous chiffres selon GfK). Le chiffre est plus affecté que les volumes, qui ne se replient que de -2,1%. C’est une moyenne, alors que les événements d’Ukraine et la remontée de l’inflation ont imprimé une décrue nettement accentuée en mars et avril (-5%). Dans le mix-produits, le tiers des recettes est généré par les consommables. C’est un élément à prendre en compte plus que jamais, du fait de la puissante vague de passages au télétravail. Or, ce 1/3 du CA dévisse pour sa part de -9%. Les grandes surfaces alimentaires assurent 34% des achats dans ce domaine, et constatent un repli de -12% de cette activité.

Derrière ces chiffres, qui commencent à préoccuper les professionnels, du fait de l’entrée dans la phase de préparation de la rentrée, plusieurs évolutions dans les comportements peuvent être imaginés. Dont, même s’il semble peu recensé, le recours à des produits moins onéreux (cartouches compatibles, par exemple, éventuellement acquises en ligne sur des sites très concurrentiels). En revanche, les usages tiennent bon, comme le laissent supposer les croissances dans les ventes de papier  et de piles (respectivement +11% et +10%). Il reste à analyser avec un peu plus de recul l’incidence de la poussée inflationniste. Ce afin de poser un diagnostic pertinent face à un CA qui chute sur des produits dont les prix augmentent.    

Source DVSM

A voir

La Poste Mobile lance « Le Grand Jeu Où Tout Le Monde Gagne » pour préserver le pouvoir d’achat des Français

Parce que La Poste Mobile est proche de ses clients, elle cherche à préserver leur pouvoir d’achat. Pour cela, elle lance le « Grand Jeu Où Tout Le Monde Gagne », un jeu 100% gagnant !