Accueil / Actualité / L’effet Trump fait trembler la Chine

L’effet Trump fait trembler la Chine

Les industriels chinois, essentiellement taiwanais se demandent à quelle sauce voudra les manger le prochain président des Etats-Unis. Tout au long de sa campagne le milliardaire a promis aux Américains de rapatrier sur le sol natal la production de nombreux biens industriels à commencer par les smartphones et les ordinateurs. Des barrières douanières imposantes (on parle de 40% !) seront censées protéger le marché après la prestation de serment de Donald Trump. En parallèle, Trump a promis de baisser les impôts sur les sociétés de 35% à 15%. Ces promesses ont d’autant plus de chances d’être tenues qu’elles sont également désirées par le Sénat et la Chambre des Représentants, également à majorité républicaine. La baisse du taux d’imposition sur les profits réalisés par les entreprises américaines hors des USA peut inciter les industriels à rapatrier leurs fonds et à investir dans nouveaux outils de production.

Apple en particulier pourrait profiter des changements politiques pour faire assembler des matériels aujourd’hui produits en Chine, au Vietnam ou ailleurs. SI l’on en croit des rumeurs propagées par les constructeurs Foxconn (sous-traitent préféré de la Pomme), Samsung ou LG devraient carrément déménager des usines entières du Mexique vers les Etats-Unis. Les producteurs taiwanais de semi-conducteurs et de processeurs réfléchissent sérieusement à l’implantation d’unités de production aux Etats-Unis plutôt qu’au Vietnam. Tant pis pour les ouvriers chinois et vietnamiens et leurs salaires misérables, tant pis aussi pour les prix constamment tirés vers le bas : le marché américain est beaucoup trop considérable pour ne pas y être.

tr-ch-2-450

Enregistrer

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...