Accueil / Actualité / L’énergie la plus répandue est-elle encore concrètement « coupable »…

L’énergie la plus répandue est-elle encore concrètement « coupable »…

Les prévisions, qui parfois sont presque des menaces de coupures dans les prochains mois, sont-elles réalistes, ou seulement des incitations à limiter les consommations…?

DVSM, 25 juillet 2022. Les coupures à la fois presque exclues et quand même possibles inquiètent-elles assez…? Car leur portée irait désormais bien au-delà du ballon d’eau chaude et du chauffage d’appoint. Il n’est pas anodin de noter que le hasard a synchronisé cette perspective avec l’annonce de La Poste qui renonce tout simplement à sa fonction première : l’acheminement du courrier. Il faut le reconnaître, ce dernier ne devant plus s’inscrire que dans du « J+3« , ce qui, avec les jours non ouvrables, se traduira souvent par « une petite semaine« , ce n’est plus réellement du courrier. Autre sujet, sans rapport avec l’électricité…? Bien au contraire, c’est un immense symbole.

Comme on pouvait s’y attendre, l’organisme d’Etat (pardon…, la société La Poste) suggère en guise de remplacement une sorte de fil à reconstituer le beurre découpé, dans un format via internet, dont la seule utilité réside dans la mise sous enveloppe du courrier avant sa remise à son destinataire. Bonne pioche pour l’e-mail, et voilà qui remet en pleine lumière l’immense dépendance à l’électricité de la presque totalité des fonctions et usages de la vie courante, personnelle, économique et autre. Toute coupure, même opérée avec de multiples précautions, fait courir le risque de provoquer des interruptions aux conséquences multiples. Les effets ricochets sont inévitables. Certaines remises en route s’avèreront ensuite périlleuses. La vie connectée n’est plus rien sans l’énergie qui l’alimente. Voilà un sujet qui semble peu préoccuper le microcosme en douce agitation, sur fond de lancinante adresse à tous, à la cantonade, qui a pris la forme de cette bizarre incitation à la sobriété.

Source DVSM

A voir

Smartphones, après des saisons moroses, et malgré la 5G, plus dure devient la chute…!

Les acteurs du créneau ont longtemps cru à une stabilité sur fond de léger repli. Mais les ventes mondiales sont finalement entrées dans une spirale bien plus redoutable.