Accueil / IT Business / Lenovo continue son marché

Lenovo continue son marché

Annoncé depuis plusieurs mois, la reprise de Motorola par les Chinois de Lenovo vient d’être bouclée. Google cède cet ancien fleuron de l’industrie américaine pour 2,91 milliards de dollars (en cash et en actions) alors qu’il avait acquis Motorola 12,5 milliards de dollars il y a seulement trois ans.  « L’acquisition de la marque Motorola et de son portefeuille de smartphones innovants tels que les Moto X, Moto G, Moto E et DROID, ainsi que certains des prochains produits développés par Motorola, fait de Lenovo le troisième plus grand fabricant de smartphones au monde. Nous apportons au marché des éléments dont il avait besoin – le choix, la concurrence et un nouveau souffle d’innovation» a affirmé Yang Yuanqing, P-dg de Lenovo.

Lenovo a-t-il fait une si bonne affaire ? On peut se le demander dans la mesure où Google conserve l’essentiel des brevets développés par Motorola. Rappelons que c’est dans les laboratoires de Motorola en Israël qu’a été développée la technologie GSM… Lenovo s’offre bien des parts de marché en Amérique du Nord et en Europe, mais les smartphones Motorola sont littéralement à la ramasse face à la concurrence.

Malgré ses moyens colossaux et incidemment la propriété d’Android, Google n’a jamais réussi à relancer le constructeur. Rien ne dit que Lenovo arrivera à faire mieux, même si le Chinois a pleinement réussi dans ses opérations précédentes comme la reprise de la micro-informatique d’IBM. Les ThinkPads figurent toujours parmi les meilleurs laptops du marché, et la demande ne faiblit pas, malgré la crise.

D’ailleurs comme pour les ThinkPads, Lenovo ne souhaitent faire disparaitre les différentes marques qu’il vient d’acquérir. Au contraire, Motorola profite toujours d’une excellente image. Reste à capitaliser sur la marque, et sortir des produits réellement intéressants. Réponse dans quelques mois.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.