Accueil / Actualité / L’ère du couple ID-MDP, codes et identifiants, verrait son futur très compromis.

L’ère du couple ID-MDP, codes et identifiants, verrait son futur très compromis.

Trop d’identifiants et de mots de passe devaient inéluctablement tuer les identifiants et les mots de passe. Serait-ce le début de la fin…?

DVSM, 23 septembre 2021. C’était l’inflation. À coups répétés, il fallait les renouveler, y glisser des chiffres, des majuscules, des signes en tous genres. Et ajouter des codes supplémentaires « certi » ou autres. Un vrai casse-tête d’autant plus que le nombre de sites et services accessibles via le net ne cessait de grandir. Trop, c’est trop. Mais les utilisateurs d’un célèbre OS Made in Microsoft qui savent que Windows-11 arrive ont d’ores et déjà été avertis. Le classique mode d’accès devrait enfin échapper à des chapelets de formules qui prolifèrent tandis qu’elles sont de moins en moins porteuses de sécurité. Utiliser le même MDP pour tous les accès est dangereux, en changer et les multiplier devient ingérable. D’autres moyens d’identification se sont parallèlement développés.

Reconnaissance faciale, empreintes digitales ou palmaires, images oculaires en font partie. Il y en aura certainement d’autres. Nombreux sont les intervenants dans le monde numérique qui ont d’ores et déjà intégré l’idée selon laquelle poursuivre cette ascension est une piste sans issue. Un avenir inéluctable va engendrer d’autres évolutions, ce qui rend encore plus souhaitable cette métamorphose de l’identification. Les dangers, allant de la resquille aux méfaits crapuleux les plus énormes sont dans le collimateur, comme les moyens d’accès aux transports en commun, à certaines données médicales, etc. Le monde du numérique connecté prend ses marques, il s’adapte. Ouf, l’utilisateur, autrement dit tout le monde, avait failli attendre…

Source DVSM

A voir

L’impact de l’IA dans le e-commerce B2B : limites et alternatives

L'intelligence artificielle joue un rôle clé dans les plans de transformation numérique.