Accueil / Actualité / Les cabines téléphoniques rejoignent les dinosaures

Les cabines téléphoniques rejoignent les dinosaures

La ville New York vient de décider de supprimer ses célèbres cabines téléphoniques et de les remplacer par des bornes WiFi. Ce projet baptisé LinkNYC avait été initiés en 2012 par l’ancien maire de la ville Michaël Bloomberg. Un premier relais Internet a été installé à l’angle des 3eme et 15eme rues, à deux pas de Wall Street et face à la statue de la Liberté. Outre l’accès à Internet, la borne permet de recharger un téléphone portable et de composer un certain nombre de numéros de téléphone préenregistrés comme les services d’urgence ou certains services municipaux. Elle couvre un rayon de trente mètres. Le plan de déploiement prévoit l’installation de 500 cabines avant l’été 2016 et à terme la transformation de 7500 cabines en autant de relais Internet. Si LinkNYC se veut moderne et précurseur, il n’a rien de très généreux : lorsque le parc sera en service, il devrait rapporter 500 millions de dollars par à la municipalité. D’autres métropoles devraient rapidement suivre le mouvement. Londres désire transformer ses historiques cabines rouges en cabines solaires (vertes) et Paris devrait embrayer à partir de 2017.

link

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.