Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Les défis relatifs à la résidence de données doivent mener à un cloud de confiance

Les défis relatifs à la résidence de données doivent mener à un cloud de confiance

L’essor de l’informatique dématérialisée et l’avènement de l’économie servicielle dans le même temps a généré l’utilisation de plateformes cloud pour stocker et traiter les données récoltées.Or, les organisations, privées comme publiques, sont aujourd’hui confrontées à d’importants problèmes de confidentialité et de sécurité des données. Et ces derniers temps, ces contraintes ont été aggravées par une recrudescence des lois en matière de localisation des données.

Alors que les lois mondiales sur la protection des données et la vie privée arrivent à maturité, l’accent est mis actuellement de plus en plus sur l’emplacement physique des données et leurs lieuxde stockage. De nombreuses réglementations stipulent en effet que les entreprises ne peuvent plus exploiter aussi librement les données acquises, sans fournir des garanties de conformité aux réglementations sur la localisation des données, sachant que celles-ci sont différentes d’un pays à un autre, voire, pour certains Etats, d’une région à une autre.

De nombreux Etats ne souhaitent plus voir voyager partout les données en provenance de leur territoire

L’émergence croissante des mesures en matière de résidence données a limité la libre circulation des données. Remarquées d’abord en Chine, en Inde et dans d’autres pays à l’économie centralisée, la tendance s’est depuis étendue à d’autres marchés comme le Canada, l’Australie et l’Europe. Ces pays obligent désormais les entreprises à créer un terreau favorable pour que leurs données restent de préférence dans leur pays.

La résidence des données est perçue par beaucoup de pays comme étant un nouveau levier de développement d’une économie locale des données – des questions de souveraineté économiques sont en jeu–et dans le même temps aussi comme une opportunité pour atténuer les violations de données personnelles et les cyber risques.

Les entreprises sont ainsi confrontées à un obstacle important, et protéiforme, qui les empêche de tirer parti de la puissance du cloud. En parallèle, les réglementations relatives à la localisation sont de plus en plus répandues et les risques liés à la confidentialité et à la sécurité des environnements cloud évoluent.

Les données permettent à tous, citoyens comme entreprises, d’être acteur de l’économie mondiale

Dans l’économie mondiale du XXIe siècle, dépendante de la technologie, tous les secteurs, de l’agriculture au commerce de détail, s’appuient désormais sur les données. Elles permettent de connecter les particuliers, les start-ups, les petites entreprises, ainsi que des multinationales, participant tous et toutes à leur échelle, à l’économie mondiale.

Il est nécessaire que les entreprises respectent ces nouvelles lois au risque de s’exposer à de fortes amendes et à perdre en réputation et attractivité.Pour être efficaces, agiles et conformes avec leurs données à l’échelle mondiale, et pour éviter de créer des silos ou des environnements répliqués, les organisations doivent se préparer pour tirer profit de cet environnement, bien plus complexe qu’il n’y paraît. Et il est essentiel aujourd’hui de bien comprendre les enjeux relatifs à la résidence des données et à leur souveraineté.

Se conformer aux réglementations locales c’est parvenir à tirer parti de l’agilité des données

La solution proviendra d’une approche globale de l’entreprise et à la mise en place de concepts tels que le « zero trust » qui fonctionne sur le principe de « ne jamais faire confiance, toujours vérifier » et qui garantit qu’aucun utilisateur ou appareil n’est digne de confiance, qu’il se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur du réseau de l’organisation.

Afin de fonctionner sur un mode « cloud de confiance », les entreprises qui sont présentes au sein de plusieurs pays ou régions se doivent de s’assurer en permanence qu’elles localisent bien leurs données aux endroits adéquats pourrespecter à tout moment et en tout lieu les contraintes réglementaires qui elles-mêmes évoluent sans cesse.

Par Rémy Claret, co-fondateur et CMO d’Odaseva

A voir

Choisir sa plateforme de facturation cloud : privilégier la capacité d’innovation et la proximité avec le client

Face à l’explosion du nombre d’acteurs en présence, à la flambée des prix des hydrocarbures et à l’évolution de la réglementation, le marché de l’énergie est confronté à des enjeux cruciaux en termes de productivité et de rentabilité.