Accueil / IT Business / Les écrans flexibles : Manne providentielle ?

Les écrans flexibles : Manne providentielle ?

Cherchant des relais de croissance, LG, Samsung ou encore Sony développent des smartphones à écran flexible. Es-ce pour autant un marché qui séduira ?

Oui à en croire les projections d’IHS. D’après le cabinet,  le marché des écrans Oled flexibles, qui concentre l’essentiel des recherches actuelles, ne générera que 21,9 millions de dollars en 2013, mais devrait presque quintupler l’an prochain pour flirter avec les 100 millions de dollars, avant de connaître ensuite pendant plusieurs années des taux de croissance tout aussi spectaculaires.

Faute d’innovations convaincantes depuis la fin des années 2000, des phénomènes de saturation commencent à apparaître. Ce nouveau secteur devrait séduire le consommateur qui rêve depuis des années à un portable à la mode SyFy !

Même si les appareils totalement enroulables rêvés dans les scénarios de science-fiction n’apparaîtront que dans cinq ou dix ans, les produits actuels qui donnent t une bonne idée de la finalité du concept, séduiront le public. Et n’oublions pas, que les écrans flexibles, ce n’est pas que sur les téléphones portables. Mais aussi dans le secteur médical, le domaine publicitaire, l’affichage public ou encore l’industrie automobile, qui pourrait intégrer des pare-brise intelligents…

En bref, un monde nouveau se « déroulera » sous nos yeux d’ici peu…

M.G

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...