Accueil / IT Business / Communiqués / Les entreprises de services financiers adoptent majoritairement le cloud hybride et investissent de plus en plus dans le cloud privé

Les entreprises de services financiers adoptent majoritairement le cloud hybride et investissent de plus en plus dans le cloud privé

43 % des entreprises de services financiers prévoient d’augmenter leurs investissements dans le cloud privé au cours de l’année prochaine. 

Nutanix (NSDAQ : NTNX) un leader du cloud computing dans les environnements privés, hybrides et multicloud présente les résultats du secteur financier dans sa troisième étude annuelle Enterprise Cloud Index mesurant les progrès des entreprises en matière d’adoption du cloud privé, public, hybride et multiple. Les résultats indiquent une transformation numérique accélérée au sein de l’industrie, la moitié des répondants (50 %) indiquant que la COVID-19 les a incités à augmenter leur investissement dans le cloud hybride.

Dans les perspectives quinquennales du secteur, le cloud hybride est le seul modèle informatique qui affiche une croissance positive parmi les acteurs du secteur financier interrogés, et son utilisation est amenée à progresser de 39 % au cours de cette période. En outre, 43 % des sociétés de services financiers prévoient d’augmenter leurs investissements dans le cloud privé au cours de l’année prochaine, soit 10 % de plus que la moyenne mondiale (33 %) — ce qui montre bien que l’adoption du cloud privé est cruciale pour créer un cloud hybride moderne.

Parmi les autres conclusions clés du rapport de cette année, on peut citer : 

Les préoccupations en matière de sécurité sont à l’origine de l’adoption du cloud privé : Les organisations du secteur financier ont classé les problèmes de sécurité, de confidentialité et de conformité comme étant les plus préoccupants lors de l’exécution d’applications dans le cloud public (62 %). Les répondants sont moins préoccupés par la capacité du cloud public (30 %), ce qui montre que si le cloud public a la capacité de prendre en charge les infrastructures informatiques, la sécurité des données sensibles n’est pas négociable, et les organisations recherchent des solutions alternatives.

L’investissement dans les infrastructures hyperconvergées (HCI) montre la confiance du secteur dans le cloud privé : Près de 50 % des personnes interrogées dans le secteur financier déclarent avoir entièrement déployé du HCI ou être en train de le faire, tandis que 38 % déclarent qu’elles le feront dans les 12 à 24 prochains mois. Cet investissement est directement lié à l’adoption accrue du cloud privé, car l’hyperconvergence réduit le temps nécessaire à la mise en place de l’infrastructure logicielle nécessaire à la prise en charge du cloud privé.

Les entreprises de services financiers cherchent à optimiser l’utilisation de leur cloud : Les principales motivations du secteur pour moderniser son infrastructure informatique sont de mieux contrôler l’utilisation des ressources informatiques (59 %) et d’obtenir la rapidité (58 %) et la flexibilité nécessaires (55 %) pour répondre aux besoins des entreprises.

Le secteur doit investir dans les talents pour soutenir un environnement cloud hybride : Plus d’un tiers des répondants du secteur des services financiers (36 %) ont déclaré qu’ils manquaient des compétences nécessaires pour gérer des environnements cloud privés/publics mixtes, tandis que 34 % ont déclaré qu’ils manquaient d’expertise dans les technologies et les conteneurs natifs du cloud, notamment Kubernetes. Ces problèmes ont contribué aux luttes organisationnelles pour adopter pleinement le cloud hybride.

« Historiquement, les organisations de services financiers ont exploré les offres de cloud public lors du démantèlement des anciens centres de données », a déclaré Tapan Mehta, Director, Industries Solution Marketing de Nutanix. « Toutefois, comme le secteur continue à s’intéresser de plus en plus aux questions de confidentialité des données et de conformité, les organisations se tournent vers le cloud privé. Cette augmentation rapide de l’adoption du cloud privé sert de base à un modèle de cloud hybride, qui devrait devenir la norme de l’industrie au cours des prochaines années ». 

Méthodologie

Pour la troisième année consécutive, Vanson Bourne a mené des recherches pour le compte de Nutanix, interrogeant 3400 décideurs informatiques du monde entier sur les infrastructures qui hébergent leurs applications professionnelles aujourd’hui, où ils prévoient de les utiliser à l’avenir, quels sont les défis qu’ils doivent relever en matière de cloud computing et comment leurs initiatives en la matière se comparent à d’autres projets et priorités informatiques. La base de répondants couvre de nombreux secteurs d’activité, des entreprises de différentes tailles et les zones géographiques suivantes : les Amériques, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, ainsi que la région Asie-Pacifique et le Japon.

 

 

A voir

César Fétiveau nommé directeur du secteur public chez Qumulo

César Fétiveau s’occupe du développement commercial dans le secteur public français.