Accueil / Actualité / Les entreprises prônent le multiplateforme

Les entreprises prônent le multiplateforme

Les entreprises font de plus en plus fréquemment cohabiter différentes technologies cloud natives, à la fois pour créer des applications sur le cloud et pour remanier des applications traditionnelles. C’est la conclusion d’un rapport publié  par la Cloud Foundry Foundation qui accueille les technologies cloud open source les plus répandues au monde.

La cohabitation de différentes technologies n’a jamais été aussi flagrante.  77 % des décisionnaires IT affirment utiliser ou envisager des solutions PaaS (plateforme en tant que service), 72 % des conteneurs et 46 %, l’informatique sans serveurs. 57 % des décisionnaires IT déclarent que leurs entreprises optent pour une formule mixte, en créant de nouvelles applications cloud natives et en remaniant les applications existantes, soit une hausse de 9 % par rapport à la fin 2017.

Qu’elles développent de nouvelles application ou remanient les anciennes, les entreprises adoptent désormais les conteneurs. Par ailleurs, l’informatique sans serveur connaît un intérêt croissant.  Seuls 43 % des répondants n’utilisent pas le sans serveur, et les entreprises envisageant le sans serveur ont augmenté de 10 % par rapport à 2017.

Enfin, le PaaS poursuit son expansion. Les déploiements PaaS n’ont jamais été aussi répandus.  Selon 62 % des décisionnaires IT, qui indiquent que l’utilisation d’un PaaS fait économiser plus de $100 000 à leurs entreprises. Les décisionnaires IT font figurer « l’intégration aux outils existants » et « la flexibilité permettant l’utilisation de nouveaux outils » parmi les cinq principales caractéristiques d’une plateforme, les trois autres étant la sécurité, le support et le prix.

 

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…