Accueil / Actualité / Les Etats américains se rebiffent

Les Etats américains se rebiffent

L’abolition de la neutralité du Net a du mal à passer.

Le gouverneur de l’état de Washington, tout en haut à gauche sur la carte, vient de signer un décret pour rétablir cette neutralité dans son état. IT Numeric n’est pas précisément spécialisé en droit constitutionnel américain, mais ce texte a valeur de loi sur le territoire du Washington. La réglementation locale interdit aux fournisseurs d’accès toute forme de pratique discriminatoire, comme le bridage de la vitesse ou des débits. L’affaire n’est pas mince. Déjà, l’état de Washington a pour capitale économique Seattle, où siègent quelques entreprises comme Amazonet Boeing.

Ensuite, il s’agit d’une nouvelle manifestation de la fronde qui oppose les états fédérés à l’administration Trump et à ses décisions brutales et non concertées.  L’autorité de la commission fédérale sur les communications (FCC) est aussi mise à mal. Le gouverneur de l’état, Jay Inslee tient sans doute à prouver à ses administrés que le personnel politique n’est pas au service exclusif des lobbys économiques et industriels. En tout cas que lui se soucie de justice. « Nous nous plaçons sur le plan des principes, a-t-il expliqué au site GeekWire.

L’état de Washington rappelle sa volonté et sa capacité légale à protéger le consommateur.  Nous voulons protéger les citoyens des manœuvres frauduleuses des intervenants du marché. » Un discours pas si fréquent aux Etats-Unis. Enfin, si la moitié des états fédérés ont rappelé leur attachement à la neutralité du Net, l’état de Washington est le premier à adopter une réglementation sur la question. Le premier, et sans doute pas le dernier. Même si la FCC a annoncé sa volonté de poursuivre en justice les états récalcitrants.

 

 

 

A voir

L’Habitat du Futur sera intelligent ou pas

Après un séminaire centré sur ce sujet, l’IDATE livre ses conclusions.