Accueil / IT Business / Les géants du Web en guerre contre la NSA

Les géants du Web en guerre contre la NSA

Google, Yahoo!, Apple, Facebook, Twitter et d’autres, demandent à l’administration américaine de réformer le fonctionnement de ses agences de surveillance.

Cette alliance entre les géants du Web répond à un enjeu commercial majeur. En effet, les données personnelles récoltées par ces derniers, se monétisent par chaque acteur d’une façon ou d’une autre. Inquiéter les utilisateurs quant à la finalité de l’utilisation de ces données, pourrait entrainer à terme une baisse de fréquentation des sites Internet, et donc, réduire considérablement la manne publicitaire et commerciale dans son ensemble pour Apple, Facebook, Google, LinkedIn, Microsoft, Twitter ou encore Yahoo…

En préambule dans la lettre ouverte adressée par huit géants du Net à l’administration américaine, cette phrase : « Nous comprenons que les gouvernements aient le devoir de protéger leurs citoyens. Mais les révélations de cet été soulignent l’urgence à réformer les pratiques de surveillance des gouvernements à travers le monde. » Si cette missive se veut diplomatique, le message n’en n’est pas moins clair.

Les huit acteurs demandent par ailleurs à ce que l’administration américaine « montre la voie et mène les réformes qui assurent que les activités de surveillance gouvernementale soient clairement restreintes par la loi, proportionnelles aux risques, transparentes et soumises à une surveillance indépendante ».

Plus précisément, ce sont cinq principes essentiels que réclament les huit signataires. L’une des reformes les plus importantes, portant sur la « circulation de l’Information». Et histoire de faire avaler la pilule au gouvernement Américain, Google et les autres, proposent pour éviter les conflits entre les gouvernements qu’un traité d’assistance mutuelle soit mis en place.

Signe du destin, la semaine dernière, Barack Obama indiquait qu’il avait l’intention de proposer une réforme du fonctionnement de la NSA afin de d’assurer que les données privées des Américains ne soient plus violées…

M.G

A voir

e-com-1-380

Le mobile affole littéralement les Chinois

Selon les observateurs d’eMarketer, l’an prochain les internautes chinois dépenseront 1 462 milliards de dollars en ligne, en hausse de 29% sur cette année.