Accueil / Actualité / Les informaticiens français ne sont pas mieux traités que leurs collègues américains

Les informaticiens français ne sont pas mieux traités que leurs collègues américains

Hired, la plateforme de recrutement spécialisée dans les métiers de la technologie publie les résultats de son étude annuelle sur les inégalités salariales. Cette troisième édition montre que les écarts de salaires des talents de la technologie à Paris sont plus élevés pour les hommes dans 63 % des cas par rapport à leurs homologues féminins.

Ces chiffres sont comparables aux tendances observées dans les métiers de la technologie aux Etats Unis : dans 63 % du temps, à postes équivalents, les candidats masculins se voient offrir des salaires plus élevés que leurs homologues féminins. Les inégalités salariales hommes/femmes s’accentuent encore plus dans des villes comme Londres où les hommes reçoivent des offres plus hautes que les femmes dans 65 % des cas avec un écart moyen de 7 %. Toronto au Canada, est en tête des inégalités selon Hired avec des offres de salaires favorisant les candidats masculins dans 69 % du temps avec des écarts de salaires à responsabilités égales de 9 %.

Les femmes se voient proposer en moyenne 4 % de moins que leurs homologues masculins pour un même poste dans une même entreprise. Heureusement, les entreprises améliorent le flux de candidats avec un nombre plus équilibré de candidats masculins et féminins postulant pour un même rôle. En un an, on remarque une amélioration de 7 %.

 

 

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.