Accueil / Actualité / Les MST n’ont plus de secret pour les smartphones

Les MST n’ont plus de secret pour les smartphones

Des scientifiques américains de l’université de Columbia (New York) viennent de publier dans la revue médicale Science Transnational Medicine la présentation d’un appareil connectable à un smartphone destiné à détecter les maladies sexuellement transmissibles comme le sida et la syphilis. Le smartphone gère l’application logicielle et l’appareil, sans nom pour l’instant, analyse des prélèvements sanguins. Une centaine de femmes rwandaises ont bien voulu prêter leur sang pour effectuer les tests.

Selon le professeur Samuel Sia qui pilote ce programme de recherche « nos travaux prouvent qu’une analyse complète de laboratoire peut être effectuée par un accessoire de smartphone. » Lequel accessoire combine les technologies des microfluides et de l’électronique. Il devrait être fabriqué pour un cout d’à peine 34 dollars, contre une vingtaine de milliers de dollars selon ses concepteurs. L’appareil fonctionne grâce à l’énergie du smartphone. Il est facile à utiliser et ne nécessite pas d’entretien spécial. Et en plus, quand deux partenaires effectuent un checking, ils peuvent savoir instantanément s’ils peuvent convoler sans risque !

A voir

cap-1-

Capgemini lance sa semaine de l’innovation

Du 25 au 29 septembre, dans 24 villes de 14 pays, la SSII organise sa huitième ‘’Capgemini Week of Innovation Networks’’.