Accueil / IT Business / Les recettes du marché français de la musique reculent

Les recettes du marché français de la musique reculent

Le Syndicat National de l’édition phonographique (SNEP), a publié les derniers chiffres de son observatoire de la musique pour le marché français.

Il révèle, qu’au 1er trimestre 2013,le marché de gros de la musique en France représentait un chiffre d’affaires de 107,9 millions d’euros, dont 30,9 millions issus de la vente de musique sur Internet. Au global, les revenus sont en recul de 6,7%, dont -7,3% pour le marché physique (à 77 millions d’euros). Toujours d’après le SNEP, le marché numérique n’échappe pas à la crise avec une baisse des recettes de 5,2%.

Autres chiffres : le streaming payant peine « à décoller » avec une croissance de revenus de 2% sur un an, à environ 8,3 millions d’euros (27% des revenus de la musique en ligne), et le « chiffre d’affaires des plateformes de téléchargement évolue faiblement » (53% du marché numérique).


Concernant le téléchargement, le SNEP constate une baisse de 21% (10,7 millions de titres) des téléchargements à l’unité. Toutefois, celle-ci est en partie compensée par la hausse de 4% du nombre de téléchargements d’albums (1,9 million au 1er trimestre 2013).

En bref, le bilan de ce premier trimestre 2013 n’est pas si catastrophique…

M.G

A voir

delivr-1-

Deliveroo bat des records de croissance

La société britannique de livraison de repas a été désigné au cours de la 17ème édition du Technology Fast 500 EMEA...