Accueil / Actualité / Les soldes d’été sont aussi sur Internet 2018

Les soldes d’été sont aussi sur Internet 2018

Ouvertes depuis le 27 juin, les soldes d’été sont devenues moment crucial pour les marques d’e-commerce pour une période de six semaines.

Selon les chiffres récoltés par la Business Intelligence de ContentSquare, ces soldes sont beaucoup moins prisées qu’auparavant, victimes des ventes privées et des promotions qui ont lieu tout au long de l’année… Selon l’institut ContentSquare,  le taux de conversion sur mobile reste 64% plus bas que le taux de conversion sur desktop malgré un trafic plus important. Le consommateur fait ses repérages sur un mobile mais finaliser ses achats sur son PC. Le pic de trafic a lieu carrément le premier jour des ventes privées, avec 23% du trafic de la semaine.

Le premier jour des soldes, le pic horaire se situe entre 8h et 9h du matin, contre 12h, 13h, 18h et 19h en semaine.  ContentSquare note que la demande de connexion à l’entrée du “checkout” est une barrière pour les shoppers : 84% n’atteindront pas la seconde étape qui mène aux informations de livraison… Le taux de conversion en ligne se monte à 44.8% plus élevé en période de ventes privées qu’en période de référence sur desktop et mobile. Enfin, il n’y a plus que 21% des consommateurs pour se rendre dans un magasin physique en période de soldes.

Selon le Webloyalty Panel, qui scrute une trentaine de sites de commerce électronique, pendant ces soldes la part d’achats sur mobile progresse avec 109% de commandes enregistrées par rapport à la veille de ce premier jour de soldes d’été 2018. L’ordinateur une progression moindre mais de tout de même de 86% de commandes en plus enregistrées par rapport au jour précédent, le 26 juin. Tous terminaux confondus, le nombre de commandes a quasiment doublé par rapport à la veille mardi 26 juin, soit +94%.  Malgré tout ce premier jour offre un bilan mitigé. Le Webloyalty Panel constate une diminution du volume des commandes de 7% ce premier jour des soldes en comparaison avec l’édition 2017.

L’an dernier à la même période, on enregistrait une hausse de +46% du volume de commandes enregistrées par rapport à 2016. Il faudra attendre la fin des soldes en juillet pour voir si cette tendance se confirme.  Webloyalty signale une baisse de 6% des volumes commandés dans le   secteur des biens d’équipement de la maison et une hausse minime de 0,5% du secteur de la Mode. Malgré cette baisse significative des commandes, le Webloyalty Panel note que le coup d’envoi des soldes 2018 s’est traduit par un pic de consommation exceptionnel par rapport au reste de l’année : une augmentation de 56% du volume de commandes enregistrées ce mercredi 27 juin  versus la moyenne des mercredis de l’année 2018.

 

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.