Accueil / IT Business / Economie - Stratégie / Les tablettes Surface se font une (petite) place au soleil

Les tablettes Surface se font une (petite) place au soleil

Au quatrième trimestre 2014, les tablettes sous Windows 8 ont représenté 9% des livraisons mondiales, soit 6 millions d’unités. Selon les observateurs spécialisés de Canalys, Microsoft s’accapare le tiers des ventes. Le constructeur des tablettes Surface profitent clairement d’une stratégie tarifaire plutôt agressive.  A comparer aux ventes modestes de smartphones sous Windows qui ne représentent que 3% du marché mondial. Pour arriver à occuper des parts de marché plus significatives, Microsoft devra convaincre de nombreux constructeurs de lancer des matériels sous Windows 8.

Microsoft a procédé à des concessions importantes. La licence est désormais gratuite pour les appareils d’une taille inférieure à 9 pouces. Et il est probable que les constructeurs de tablettes, qui sont aussi fabricants de PC se sentiront plus ou moins obligés de faire des concessions à l’éditeur de Windows. La partie est pourtant très mal engagée. Aujourd’hui, à l’exception d’Apple, les constructeurs se livrent à une guerre tarifaire sans merci pour pousser leurs tablettes sous Android et ne voient aucune raison de porter le conflit sur un segment de marché plutôt quelconque et dominé de la tête et des épaules par le concepteur même de l’OS. Et puis selon les analystes d’IDC, pour la première fois depuis le lancement de l’iPad en 2010, les ventes mondiales de tablettes ont baissé (-3,2%) au dernier trimestre de 2014. Il s’est vendu 76,1 millions d’unités contre 78,6 millions sur les trois derniers mois de 2014.

Le phénomène est d’autant plus inquiétant pour les constructeurs que le dernier trimestre est a priori très favorable pour les ventes. Sur cinq premières marques mondiales de tablettes, il n’y a que Lenovo pour améliorer ses positions avec +9,1% de croissance. Apple est toujours leader du marché, avec 24,1 millions de tablettes vendues et 28,1% de parts de marché, suivie par Samsung (11 millions de tablettes et 14,5% de parts de marché). Asus accuse une baisse de 25% et Amazon constate un littéral effondrement des ventes de Kindle de quasiment 70%.

Pour l’année 2014, les ventes  ont tout de même progressé de 4,4%, pour atteindre 229,6 millions d’unités vendues. A noter aussi que selon l’institut GFK, le marché français des tablettes accuse une baisse encore plus sensible. Les constructeurs écouleront 5,5 millions de tablettes en 2015, contre 6,2 millions l’an dernier et moins de quatre millions les années suivantes. En somme un marché mature et bien équipé, marqué par le renouvellement des matériels.

 

Tableau des 5 premiers constructeurs de tablettes au dernier trimestre 2014 (source IDC)

Marque Unités vendues (millions) Part de marché (%) Evolution 2013-2014 (%)
Apple 21,4 28,1 -17,8
Samsung 11 14,5 -18,4
Lenovo 3,7 4,8 9,1
Asus 3 4 -24,9
Amazon 1,7 2,3 -69,9
Autres 35,2 46,2 36,2
76,1 100 -3,2

 

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...