Accueil / Actualité / Les technos volent au secours des abeilles

Les technos volent au secours des abeilles

Soutenue par La Fondation Dassault Systèmes, une expérimentation pédagogique inédite baptisée « Abeilles – Biodiversité » est menée au lycée Julliot de la Morandière à Granville (Normandie) en collaboration avec Mathieu Lihoreau, un chercheur du CNRS. Il s’agit de mieux appréhender le problème du déclin des abeilles avec une « fleur artificielle connectée » pour scruter le comportement de butinage des abeilles.

Plutôt que de suivre (en vain) les abeilles d’une ruche, une par une, les chercheurs ont décidé d’utiliser des fleurs artificielles conçues en 3D pour attirer les abeilles à des endroits choisis,  en contrôlant leur forme, leurs couleurs, leurs odeurs, et les quantités de nectar et de pollen qu’elle délivrent.

Dans le cadre d’un projet pédagogique et avec le soutien de la Fondation Dassault Systèmes, des élèves du lycée Julliot de la Morandière de Granville se sont rapprochés de Mathieu Lihoreau, du CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier. Ensemble, ils ont imaginé cette fleur connectée. Cette équipe a ainsi conçu sur un logiciel 3D un prototype opérationnel.

A voir

Les intervenants hauts placés du numérique….

La dématérialisation de presque tout ce qui nous entoure...