Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / L’essor de la mobilité et des objets connectés : oui, mais pas sans infrastructures

L’essor de la mobilité et des objets connectés : oui, mais pas sans infrastructures

L’IoT est indiscutablement un marché en très forte croissance à bien des égards. Bien entendu, nous pensons spontanément à tous les objets connectés qui investissent nos maisons et notre quotidien. Mais cela n’est que la partie visible. Bien sûr, ces produits et services existent, mais leur explosion ne viendra qu’avec la maturité des installations et infrastructures nécessaires pour faire fonctionner correctement ces équipements et traiter les nombreuses informations provenant de ces objets.

Dimensionner une infrastructure dédiée
Sur ce point, il est nécessaire de concevoir des infrastructures adaptées aux nouveaux usages induits par les objets connectés. Nous pouvons par exemple évoquer le sujet de l’énergie. Sur ce point, les compteurs connectés sont aujourd’hui une réalité et sont déployés à grande échelle sur tout le territoire. Pour donner vie à ce projet, il a été nécessaire de créer de nouvelles infrastructures, de tirer des câbles, de poser des compteurs intelligents, d’installer des capteurs, de créer des systèmes pouvant gérer les données récoltées… Autant de points structurants qui ont permis de donner vie à une nouvelle manière de gérer l’énergie.

Un nouvel enjeu lié aux véhicules électriques
Un autre projet fait également largement parler de lui, le sujet des véhicules électriques. Sur ce point, l’enjeu de la mise en œuvre d’une infrastructure industrielle permettant de gérer de larges parcs de véhicules est tout simplement colossal. En effet, sur le papier, rouler à l’électrique assure de très nombreux avantages. Mais permettre à plusieurs centaines ou milliers de véhicules d’être mis en charge simultanément en ville est encore une vue de l’esprit.

Le sujet de l’installation de bornes électriques à grande échelle est le préalable nécessaire à l’accroissement du parc de véhicules électriques (privé ou public). Là encore, des travaux d’aménagement de grande ampleur, à l’image de la pose des compteurs connectés, sont une nécessité. On notera d’ailleurs que ce projet est positionné comme une priorité par les pouvoirs publics. Ainsi, le gouvernement prévoit que 100 000 bornes de recharge électrique seront accessibles pour le public en France d’ici à 2022.

Toujours sur le sujet des bornes de recharge, il est également important de prévoir des systèmes performants pour assurer des rotations rapides. À ce jour, une récente étude estime qu’aujourd’hui seuls 9 % des bornes de charge accessibles au public sont des dispositifs qualifiés de rapides. Il faut donc prendre en compte ce point dans ces projets (public, entreprises, privés) afin de mettre en place des infrastructures durables qui pourront répondre à l’augmentation croissante du parc de véhicules électriques.

À travers ces quelques éléments, il apparait assez clairement que la maitrise de l’infrastructure est un point essentiel à intégrer pour permettre aux nouveaux dispositifs de fonctionner. Il est donc nécessaire de positionner cette thématique au centre des grands projets à venir.

Par Maxime BERREBEY chez 5COM

 

A voir

Sécuriser les environnements industriels critiques : une nécessité absolue

Les cyberattaques frappant des organismes stratégiques (production et réseaux électriques et gaziers, traitement de l’eau, industries chimiques et pétrolières, etc.) connaissent aujourd’hui une très forte croissance