Accueil / Actualité / Les »Wearables » progressent, mais à un train de sénateur, sans la moindre précipitation…

Les »Wearables » progressent, mais à un train de sénateur, sans la moindre précipitation…

En dépit des élans presque (mais sans excès) lyriques des analystes, la montée en puissance des objets portables connectés reste modérée.

DVSM, 19 décembre 2019. Entre les rapides et les trains à l’arrêt, il y a les omnibus, tortillards selon certains. Les « wearables »  seraient-ils de cette famille peu pressée…? Avec une croissance globale annoncée (Source IDC) à 71% en volumes, il serait tentant de parler de forte progression. Mais en 2019, il ne se sera vendu dans le monde que 305,2 millions d’équipements. Un total pour ces objets mobiles connectés dans lequel les écouteurs dominent largement, et frisent les 140 millions d’unités.

La montre fait à peu près jeu égal avec le bracelet (respectivement 69,3 et 68,2 millions de pièces). Ce qui ne constitue pas un score faramineux, comparé aux 4 à 5 milliards d’individus (sur une population de plus de 7 milliards d’humains) que l’on peut considérer comme des acquéreurs potentiels. Cette catégorie de produits ne permet pas, toujours selon le même analyste, de tabler sur une suite plus fougueuse. Il faudra attendre 2023 pour que le volume total s’approche des 500 millions (489 millions d’unités). Une croissance modérée, mais pas nulle pour autant, stimulée par des prix de plus en plus accessibles.

Source DVSM

 

A voir

9eme édition de apidays Paris, les 8-9-10 décembre 2020

Apidays Paris rassemble l'écosystème des APIs...