Accueil / Actualité / L’heure du Triple A a sonné !

L’heure du Triple A a sonné !

Anytime, Anyware, Any Device, voilà le nouveau concept de la nouvelle organisation informatique des entreprises. Après le BYOD l’heure du Triple A vient de retentir. Pourquoi ce Any machin qui résonne comme un mot d’ordre d’évacuation de Kaboul ? Déjà, c’est mieux que ‘’N’importe quand, n’importe où, n’importe quel terminal’’. Le Triple A c’est quand même plus sexy qu’un triple N !

De l’autre, la Covid provoque une remise en cause complète dans les systèmes informatiques professionnels. Si les salariés, mais aussi les employeurs souhaitent ajuster la présence au bureau avec des journées de télétravail, les DSI (il parait que l’anagramme est obsolète, mais peu importe tout le monde comprend de quoi il retourne) sont donc  sommés de fournir les outils qui vont bien. Autrement, soit l’entreprise autorise ses salariés à accéder à son système informatique avec n’importe quel terminal informatique y compris des tablettes ou des smartphones. Soit, elle lui fournit l’appareil qu’elle a sélectionné, à partir de critères sécuritaires sévères.

L’affaire est complexe. Elle implique déjà le risque revenir au bon temps jadis de l’informatique asservie. Pendant disons vingt années, l’informatique de l’entreprise s’organisait autour d’un mainframe auquel se reliaient de nombreux postes de travail baptisés clients légers. Un jour, quelqu’un eut l’idée d’emboiter un disque dur dans l’un de ces terminaux. Ainsi naquit la micro-informatique avec son cortège d’utilisateurs avertis et autonomes. Aujourd’hui, le balancier opère un sacré mouvement en arrière. Oui à l’accès à distance, facilité en plus par l’Internet, le WiFi haut débit à domicile et une panoplie d’accessoires de bonne qualité à des prix attractifs (caméras, micros, imprimantes, etc.) Mais surement pas n’importe comment.

Les hackers rodent. Nouveauté, ils savent maintenant attaquer les racks de serveurs des data centers, communément baptisés ‘’Cloud Computing’’. Bref, le Triple A c’est top, mais on aura vite fait de dégrader la cotation.

Pour conclure, un grand merci à Jean-Sébastien Duchêne, manager chez Exakis Nelite, spécialiste de l’organisation informatique et selon nous auteur du concept ‘’Anytime, Anyware, Any Device’’.   Bon, si quelqu’un conteste cette paternité, qu’il se fasse connaitre.

 

A voir

Téléviseurs : attention au bon respect du système métrique. L’ILV sous surveillance…!

La clientèle mérite de bien comprendre pour bien comparer. Côté diagonales, les étiquettes doivent se mettre au pas. Si ce n'est déjà fait.