Accueil / Actualité / L’heure du percepteur sonne chez Amazon

L’heure du percepteur sonne chez Amazon

Les commerçants américains qui diffusent leurs produits via la marketplace d’Amazon vont devoir contribuer aux dépenses publiques !

La récolte promet d’être bonne : au cours du trimestre écoulé, la marketplace a généré un CA de 8 milliards de dollars contre 5,65 l’année dernière. Il s’agit d’une sérieuse atteinte à la compétitivité d’Amazon et de ses partenaires marchands. Pendant des années, ils se sont dispensés de payer la TVA qui constitue l’une des sources de financement des 51 états américains.

La taxe est comprise entre 5 et 10% sur les produits vendus selon les états. Afin de maintenir des tarifs hyper concurrentiels, Amazon a même préféré acquitter cette TVA sans la répercuter sur les millions de commerçants qui transitent par la marketplace. Moralité, les états fédérés n’ont pas pu percevoir des centaines de millions de dollars. Non seulement, Amazon affronte des procès dans de nombreux états, mais une loi fédérale vient de changer la donne.

A partir du 1er janvier, Amazon devra jouer les percepteurs et collecter la TVA et la reverser état par état.  Soulignons qu’Amazon ne peut plus compter sur la mansuétude sur la mansuétude du gouvernement américain. Trump accuse nommément la compagnie de ‘’ruiner des milliers d’entrepreneurs locaux et couter des milliers d’emplois’’. La rage du président américain est également entretenue par les éditoriaux et articles incendiaires contre lui et sa politique commis par le Washington Post, propriété personnelle de Jeff Bezos, le patron d’Amazon.

amazon-1

A voir

kiwa-6-

Kiwatch veut banaliser la vidéosurveillance

Cette levée de fonds de trois millions d’euros effectuée auprès d’Entrepreneur Venture...