Accueil / Actualité / L’impatience est un bon filon pour les ventes…

L’impatience est un bon filon pour les ventes…

Fujifilm en remet une couche.

Son Instax version 2 aura attiré autant de curieux intéressés que certains équipements bien plus avancés technologiquement, optiquement, photographiquement… lors de la récente Photokina.

 DVSM, octobre 2018 – Le dernier né de la famille Instax, de FujiFilm, est (lui aussi) qualifié d’hybride. Mais cette appellation semble totalement justifiée. Avec ses photos (carrées) qui sortent de ses entrailles à peine le déclencheur actionné (enfin, en quelques secondes), il fait envie, d’autant plus que ses charmes s’étendent à un design plutôt aguicheur. Mais en réalité, il est plus moderne qu’on le croit. S’il persévère le mode instantané, prolongement pour le constructeur de son ancien partenariat avec Polaroid dont il était le représentant sur le sol nippon, il intègre aussi une utilisation bien d’aujourd’hui, avec une sortie en USB qui permet de transférer les fichiers sur une mémoire de masse, et la capture de la vidéo. Cette dernière est en outre accompagnée de la possibilité d’extraire, en instantané comme en fichier, d’une vue fixe (on aurait pu écrire « une photo ») de toute séquence filmée. Même les selfies sont au menu. La simplicité reste une arme efficace…

Source DVSM

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…