Accueil / Actualité / L’impression 3D est devenue un marché qui compte

L’impression 3D est devenue un marché qui compte

Si l’on en croit la dernière étude publiée par les observateurs de Xerfi, l’impression 3D prend  des dimensions significatives. Aujourd’hui le marché mondial a totalisé l’an dernier un CA de 4,7 milliards d’euros, soit trois fois plus qu’en 2010. En 2020, le marché va encore tripler d’ici à 2010, poussé par la baisse des couts et surtout par l’amélioration continue des technologies. Les industriels seront toujours plus nombreux à exploiter l’impression 3D pour produire des prototypes, soit pour produire des pièces finales. En somme, l’impression 3D va intégrer les chaines de production.

Xerfi estime que des secteurs de pointe comme les matériels médicaux ou l’aéronautique vont profiter des avancées de cette technologie. Les industriels vont créer des moules destinés à des productions de masse avec des matériels 3D. D’autres seront à même de lancer la fabrication de pièces ultra-spécifiques.  Dès l’an prochain, les startups du secteur vont voir débouler les grandes marques de l’électronique et de l’informatique. Hewlett Packard a déjà annoncé deux machines de grande dimension pour des usages industrielles.

Toshiba et Ricoh sont également sur les rangs. Les constructeurs annoncent des imprimantes capables de travailler le métal ce qui va ouvrir d’autres perspectives aux entreprises. En revanche, si l’on en croit Xerfi, le grand public ne risque pas de manifester d’intérêt pour la technologie avant des années. Pour des travaux spécifiques comme la création d’une pièce de rechange pour un matériel électroménager, les consommateurs pourront recourir à des services à la demande.

3d350

Enregistrer

Enregistrer

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...