Accueil / Actualité / L’informatique est en deuil : la loi de Moore n’est plus

L’informatique est en deuil : la loi de Moore n’est plus

Gordon Moore, l’un des fondateurs d’Intel Corp avait énoncé en 1965 que les processeurs devaient doubler de puissance tous les 18 mois à cout constant. Pendant cinquante ans ce principe a été respecté à la lettre. Aujourd’hui, la même industrie a décidé d’envoyer la loi de Moore pourrir dans les poubelles de l’Histoire. Selon la fameuse revue scientifique ‘’Nature’’, l’ITRS (International Technology Roadmap for Semiconductors) doit prochainement officialiser l’information. La raison est simple : les limites physiques sont atteintes et l’augmentation de la puissance des processeurs doit emprunter d’autres voies. Intel a déjà dû repousser à 2017 la gravure de ses puces à 10 nanomètres prévue pour cette année. Le fondeur reconnait que la taille de deux nanomètres sera sans doute impossible à atteindre. Autre problème, les solutions alternatives se font attendre. A priori selon Nature, les fabricants de semi-conducteurs vont plutôt proposer au marché des produits davantage intégrés (RAM, GPS, processeur …) afin de simplifier la conception d’objets mobiles.

cp

 

A voir

asa-1-

Asus fait affaire avec Transatel

L’opérateur alternatif français a convaincu le constructeur Asus d’embarquer une carte LTE...