Accueil / Actualité / L’Iran menace lourdement les Internautes

L’Iran menace lourdement les Internautes

Le gouvernement iranien a donné un an aux fournisseurs d’applications de messagerie pour rapatrier en Iran les informations utilisateurs. L’Iran contrôle de très près les usages Internet. Il y a cinq ans, le gouvernement du président Ahmadinejad avait tenté de créer un Internet intégralement local, sans lien aucun avec le reste du monde. A moins d’être un expert et d’utiliser des réseaux privés virtuels, les Iraniens ne peuvent pas accéder à Twitter et Facebook. La qualité minable du réseau permet d’éviter l’importation de vidéos. Mais comme cette politique dramatique est encore insuffisante, le Conseil Suprême du Cyberespace (sic) a ordonné aux « entreprises étrangères de systèmes de messagerie actives dans le pays doivent transférer toutes les données et activités liées aux citoyens iraniens dans leur pays d’origine afin de pouvoir poursuivre leurs activités. » L’agence Reuters qui a communiqué ces informations ces mesures affectent la messagerie russe Telegram et ses 20 millions d’utilisateurs iraniens, soit le quart de la population globale. Les Iraniens plébiscitent la qualité de la sécurité et de la confidentialité de la messagerie.

IN

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.