Accueil / Actualité / Livre numérique, une offensive marquante.

Livre numérique, une offensive marquante.

Orange et FNAC-Darty se mettent à la page de la lecture électronique…

– DVSM, avril 2018. Impossible d’abord de résister à cette question annexe, voire accessoire, sur un sujet sans doute secondaire*, mais qui, par certains côtés, en horripile certains… Pourquoi, pour cette enseigne française qui vend en France avec un accord conclu entre elle et un opérateur bien de chez nous ce « Kobo by Fnac » et autres « by Fnac »…? Encore une manifestation de ce complexe d’un rêve américain jamais atteint, ou concession à cette tendance de ceux « qui se la pètent » avec leurs formules qui en font, quand ils se regardent, des intervenants affranchis…? Un « Kobo de Fnac », par exemple, serait-il à ce point dévalorisant, vexant, ringardisant…? Ceci dit, voici l’info.

Chacun le constate, le livre qui ne se lit plus mais qui s’écoute a le vent en poupe. Celui qui est lu sur écran aussi. Le duo Fnac-Darty lance son offre de livres audio Kobo by Fnac et s’associe à Orange pour promouvoir ce nouveau mode de lecture. À partir du 17 mai 2018 et jusqu’au 31 janvier 2019, l’option « Livres audio » sera incluse au sein des forfaits Orange. Cette initiative s’inscrit dans la continuité de l’offre de bandes dessinées numériques Izneo by Fnac lancée en 2017, les clients d’Orange peuvent désormais accéder, via l’application Kobo by Fnac, disponible sur iOS et Android, à pas moins de 100.000 livres audio et aussi à 3 millions d’e-books. Les clients d’Orange peuvent par conséquent écouter un roman où qu’ils soient, à l’aide de leur tablette ou leur téléphone mobile. L’option, sans engagement, permet, pour un coût mensuel de 9,99€ de télécharger un livre audio par mois, à choisir dans le catalogue. Donc, selon nos experts en arithmétique, 10 euros moins 1 centime le bouquin.

De quoi, sans doute, énerver les amoureux inconditionnels du papier, qui ne connaissent pas la joie de prendre un TGV (quand il n’y a pas de grève) non plus avec un seul ouvrage alourdissant leur petit bagage (et qui peut leur tomber des mains si ce n’est finalement pas la lecture idéale pour ce moment), mais avec toute une petite bibliothèque, sans que la tablette ou le Kindle ne fasse souffrir leurs tendons de la coiffe des rotateurs**.

Source DVSM

* Sauf aux yeux de DVSM qui, poursuivant depuis 4 décennies, notamment aux heures chaudes, fin de semaines, périodes de fêtes, l’observation attentive de bien des rayons et de ceux qui les fréquentent, d’Atlantis à Noyelles Godault, de Vélizy à Portet-sur Garonne, de Mérignac à Plan-de-Campagne, avec à la clé la constatation d’une manière durable de la non-compréhension de nombreux termes et descriptifs imbibés de ces anglicismes les chalands qui trop souvent plongent dans une perplexité bien peu vendeuse.

** Coiffe des rotateurs, infos… 

A voir

La Kobo passe à l’audio

La liseuse Kobo by Fnac annonce le lancement de son service de livres audio en France.