Accueil / Actualité / L’Open Data gagne des parts de marché

L’Open Data gagne des parts de marché

Selon les analystes du Gartner les collectivités locales réaliseront le cinquième de leurs revenus en 2020 via des programmes Open Data. Selon le Gartner, cette transition est provoquée par l’adoption toujours plus massives des technologies liées au phénomène smart city et par l’exploitation toujours plus considérable de l’Open Data. Pour Anthony Mullen, directeur de recherche de l’analyste « Les citoyens emploient tous les jours davantage d’outils numériques et sont de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux. Il est donc légitime que les gouvernants, ainsi que les entreprises augmentent leurs investissements dans les technologies d’infrastructure et de gouvernance. Ce phénomène favorise la création de plateformes ouvertes qui permettent aux citoyens, aux entreprises ainsi qu’aux associations de collaborer pour innover, et finalement procurer les solutions qui répondent à des besoins collectifs. »

Le Gartner anticipe qu’en 2019, la moitié des citoyens vivant dans une ville de plus d’un million d’habitants profiteront de services de smart city. « Les citoyens devenus hyper connectés, seront toujours plus acteurs dans les échanges de data » explique le Gartner. La mise à disposition des technologies open data va considérablement la relation entre les administrations et les citoyens. Il sera par exemple possible de poser des questions simples (en open) pour obtenir des réponses qualifiées, sans subir le parcours du combattant des administrations. De telles solutions commencent déjà émerger. Le Gartner cite ainsi les procédures de permis de conduire proposées par l’état de l’Utah aux Etats-Unis ou le développement d’une plateforme de discussion à Singapour avec le concours de Microsoft.

Ajoutons la publication du budget municipal de la ville d’Issy les Moulineaux en Open Data. La méthode permet de consulter et de comprendre très simplement un document jusqu’ici accessible essentiellement aux spécialistes. Ces phénomènes vont donc se traduire politiquement. Beaucoup plus en liens avec leurs concitoyens, les gouvernants, élus ou fonctionnaires devront répondre autrement plus vite et de manière qualifiée. Ils devront apprendre à gérer les datas. Une vraie révolution.

bgart350

od-1

Enregistrer

A voir

souq-1-

Le client arabe suscite les convoitises

Qui sera le nouveau propriétaire de Souq.com ?