Accueil / Actualité / L’UE veut rabattre le caquet des GAFA

L’UE veut rabattre le caquet des GAFA

Emmanuel Macron vient trouver un nouvel allié dans la promotion d’une nouvelle fiscalité appliquée aux géants des technologies.

Après la chancelière Merkel, c’est au tour de la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager d’appuyer la démarche du président français. Après un rendez-vous avec le premier ministre Edouard Philippe, la commissaire a déclaré que « Les règles fiscales européennes doivent faire en sorte que les entreprises du numérique apportent une contribution équitable. »

Margrethe Vestager est à l’origine des poursuites judiciaires contre l’Irlande qui refuse obstinément de recouvrer 13 milliards de dollars d’impôts auprès d’Apple. La situation va même évoluer très vite. Il s’agit selon la commissaire ‘’d’un train à grande vitesse et nous allons aller très vite. »  Baptisée ‘’la bête noire de la Silicon Valley’’, Margrethe Vestager a rappelé que son rôle « est d’assurer une concurrence juste, et ce n’est pas juste si certaines entreprises ne paient pas leurs taxes. »

A noter que Margrethe Vestager refuse une fiscalité qui pénaliserait les start-ups et éviter les situations de double-taxation. L’affaire promet tout de même d’être délicate, mais si les acteurs se divisent sur les techniques à instaurer ils se rejoignent sur la nécessité de lutter (enfin) contre l’évasion fiscale.

gaf-1-2

 

 

A voir

WIKO

Une promo…précieuse

Wiko cultive sa notoriété en jouant les ténors de la com...