Accueil / Actualité / Lyft veut aussi liquider les chauffeurs

Lyft veut aussi liquider les chauffeurs

Le concurrent américain d’Uber se lance à son tour dans les voitures autonomes.

Lyft est d’autant plus tenté qu’il compte notamment Ford parmi ses annonceurs. Lyft a obtenu l’autorisation de tester ses premières voitures à Boston.  Ce programme se fera en collaboration avec nuTonomy qui collabore déjà avec le constructeur automobile français PSA à Singapour.

« En nous associant à Lyft aux Etats-Unis, nous serons bien placés pour développer la meilleure expérience possible pour les passagers dans le secteur des voitures autonomes. Les deux entreprises sont attachées à résoudre les problèmes de circulation urbains et nous sommes heureux de travailler avec Lyft pour continuer d’améliorer notre logiciel de conduite autonome », a souligné Karl Iagnemma, le PDG et co-fondateur de nuTonomy qui teste déjà des voitures électriques autonomes.

LIF-2-NU

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Smartphones, l’âge de la retraite est repoussé pour le mobile de loin le plus répandu.

La prolongation de la durée de vie moyenne des mobiles intelligents peut paraître limitée, voire presque négligeable....