Accueil / Actualité / Lyft veut aussi liquider les chauffeurs

Lyft veut aussi liquider les chauffeurs

Le concurrent américain d’Uber se lance à son tour dans les voitures autonomes.

Lyft est d’autant plus tenté qu’il compte notamment Ford parmi ses annonceurs. Lyft a obtenu l’autorisation de tester ses premières voitures à Boston.  Ce programme se fera en collaboration avec nuTonomy qui collabore déjà avec le constructeur automobile français PSA à Singapour.

« En nous associant à Lyft aux Etats-Unis, nous serons bien placés pour développer la meilleure expérience possible pour les passagers dans le secteur des voitures autonomes. Les deux entreprises sont attachées à résoudre les problèmes de circulation urbains et nous sommes heureux de travailler avec Lyft pour continuer d’améliorer notre logiciel de conduite autonome », a souligné Karl Iagnemma, le PDG et co-fondateur de nuTonomy qui teste déjà des voitures électriques autonomes.

LIF-2-NU

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.