Accueil / IT Business / Communiqués / Machine Learning, Blockchain, spécialisation : À quoi doit-on s’attendre sur le marché du recrutement de profils techs en 2019 ?

Machine Learning, Blockchain, spécialisation : À quoi doit-on s’attendre sur le marché du recrutement de profils techs en 2019 ?

Pour Hired, le machine learning et l’implication des équipes techniques dans le processus de recrutement vont devenir indispensables pour les recruteurs qui souhaitent embaucher des profils technologiques en 2019.

Hired, la plateforme spécialisée dans le recrutement de profils technologiques présente aujourd’hui les tendances qui devraient rythmer le marché du recrutement de profils technologique en 2019. Voici 4 grandes tendances qui devraient dominer le marché du recrutement en 2019.

L’IA un « buzz word », le machine learning une réalité :

L’intelligence artificielle reste un buzzword dans le monde du recrutement. Toutefois, l’apport des technologies de machine learning va clairement simplifier les processus d’embauche en 2019. En permettant de filtrer les candidats et de choisir ceux qui sont le plus en adéquations avec les besoins des recruteurs, le machine learning permet d’accélérer et de maximiser l’efficacité des processus de recrutement.

« Le machine learning est une approche bien plus concrète de l’intelligence artificielle appliquée au monde du recrutement. Il permet d’affiner la recherche des candidats et de filtrer bien plus efficacement les profils que ne le feraient des solutions classiques ou même des humains », déclare Antoine Garnier-Castellane, directeur du bureau français de Hired.

L’implication des profils techs dans le processus de recrutement devient primordial

Si la technologie aide au recrutement de développeurs, les profils technologiques sont également d’une aide précieuse. Comme l’a montré une étude réalisée par Hired en juin dernier, l’implication des équipes techniques dans le processus de recrutement des développeurs permet de diviser par deux le nombre d’entretiens et le temps nécessaire à la réalisation d’une embauche. En 2019, les recruteurs devront d’autant plus s’appuyer sur leurs équipes techniques pour maximiser le rendement de leurs recrutements.

Les profils blockchain et machine learning auront la côte

Le blockchain et le machine learning sont des tendances dont on a parlé en 2018 et qui devraient exploser en 2019. Les entreprises ont de plus en plus besoin de développeurs spécialisés dans la blockchain et le machine learning. Pour les premiers, la demande a augmenté de 400 % aux États-Unis à la fin de l’année et a doublé en France entre avril et novembre 2018. Les besoins en spécialistes du machine learning vont aussi largement augmenter. En parallèle, la demande pour les profils DevOps va rester très soutenue. « Si le DevOps a été considéré comme une mode à ses débuts, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. C’est une obligation pour les entreprises », explique Antoine Garnier-Castellane.

Un marché toujours plus tendu, mais aussi bien plus spécialisé

Sans surprise, le marché restera toujours aussi tendu en 2019 avec une demande qui restera bien supérieure à l’offre en matière de profils technique. Et la spécialisation accrue des profils va en outre accroître cette pénurie. S’il y a encore quelques années il était possible de trouver sur le marché des développeurs capables de maîtriser plusieurs technologies, c’est aujourd’hui de plus en plus difficile tant les profils tendent à se spécialiser de plus en plus. « En 2019, il sera quasiment devenu impossible de trouver des candidats couteaux suisses comme on pouvait en voir auparavant », assure Antoine Garnier Castellane.

« Les entreprises vont avoir encore plus de mal à embaucher des profils technologiques en 2019. Afin de maximiser leurs chances, il sera primordial qu’elles impliquent au maximum leurs équipes techniques dans leurs processus de recrutement afin de séduire les candidats », résume Antoine Garnier-Castellane. « Du côté des candidats, ils vont devoir continuer à se former sur les sujets à la mode s’ils veulent séduire. Si nous avons déjà parlé de la Blockchain et du machine learning, d’autres technologies sont aujourd’hui devenues incontournables comme React et Angular ».

À propos de Hired

HIRED.com est une plateforme technologique de recrutement qui attire et sélectionne les meilleurs profils techniques du marché afin de permettre aux entreprises de recruter des candidats qualifiés rapidement et efficacement. Chaque semaine, entre 80 et 100 nouveaux candidats de la communauté française HIRED en recherche active (développeurs, data scientists, designers, etc.) sont triés sur le volet grâce à des algorithmes et prêts à être contactés. Plus de 700 clients en France ont choisi HIRED comme l’alternative aux solutions traditionnelles de recrutement. Start-up d’origine américaine, HIRED a levé plus de 130 millions de dollars en 4 ans. La société est basée à San Francisco et possède des bureaux aux États-Unis, au Canada et en Europe (Paris et Londres). Pour plus d’information.

A voir

Stormshield et le réseau CERTA nouent un partenariat pour permettre aux enseignants de monter en compétences en matière de cybersécurité

Stormshield, le leader européen de la sécurité des infrastructures numériques...