Accueil / Actualité / Le mainframe français a toujours de l’avenir

Le mainframe français a toujours de l’avenir

Atos, propriétaire de Bull vient de remporter un contrat auprès du AWE, le ministère de la Défense britannique) pour installer un nouveau supercalculateur Bull Sequana.x1000.

Ce mainframe offre une puissance crête théorique de 4,3 pétaflops (4,3 millions de milliards d’opérations par seconde). Le Sequana sera capable à terme d’atteindre l’exaflops, soit un milliard de milliards d’opérations par seconde. Il profite de la technologie « Direct Liquid Cooling » de refroidissement à eau à température ambiante. Il sera équipé du tout dernier interconnect « Mellanox EDR » et d’une appliance de stockage de haute performance « Lustre » d’une capacité d’entrées/sorties de 100 gigas par seconde.

« Le calcul de haute performance est un élément essentiel pour AWE et représente une partie importante de notre programme scientifique. C’est la raison pour laquelle nous cherchons constamment à optimiser nos travaux », explique Andy Herdman, Responsable du calcul de haute performance chez AWE. À l’issue d’un appel d’offres, nous avons sélectionné Atos comme partenaire digital pour faire progresser nos capacités de supercalcul.

AWE et Atos collaborent avec succès depuis 2010 et nous sommes convaincus que l’achat et l’installation du supercalculateur Bull Sequana nous permettra d’avancer rapidement dans nos recherches pour continuer de garantir la sécurité et l’efficacité du programme Trident dans le cadre du TICEN. »

a-t-o-

 

Enregistrer

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...