Accueil / Actualité / Maintenant qu’il est riche, Greg Duffy a des remords

Maintenant qu’il est riche, Greg Duffy a des remords

C’est bien connu, la fortune permet d’accéder au stade suprême : celui de l’humanisme et de la sagesse. Prenons le cas de Greg Duffy. Il y a un an, cet entrepreneur empochait la somme honorable de 555 millions de dollars en cédant sa compagnie, le fabricant de cameras Dropcam à Google. Aujourd’hui, Greg le regrette. Il explique même à qui veut l’entendre que ‘’si c’était à refaire, il ne vendrait pas’’. Pourquoi ces remords ? Par le sort de ses anciens employés, au sein de Nest, la filiale de Google dédiée aux objets connectés. Tony Fadell, CEO de Nest ne se prive pas de les dénigrer. Du coup Greg Duffy rappelle à son successeur que si lui Greg Duffy a encaissé un chèque aussi considérable c’est pour d’excellentes raisons. ‘’Juste avant que nous soyons acheté, a-t-il expliqué au site américain Re/code, nous étions en train de battre tous nos records de vente. Nous avions d’excellents scores sur Amazon et nous avions conclu des contrats de distribution avec de grandes enseignes avec un énorme support marketing. Nous allions lancer de nouvelles gammes de produits sensationnels avec le concours de nos investisseurs et de nos banques.’’   Bref, une excellente affaire. IT Numeric compatit avec Greg Duffy, mais pas trop quand même.

G

A voir

nui

Les scooters NIU reçoivent la consécration

Le fabricant chinois de scooters électriques et connectés a reçu la Médaille de Bronze du Concours Lépine...