Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Maintenir les Systèmes AS/400 : un projet stratégique

Maintenir les Systèmes AS/400 : un projet stratégique

Avec plus de trente ans d’existence, l’AS400 est encore utilisé par plus de 200 000 entreprises à travers le monde, de toutes tailles (grandes entreprises, PME, administrations, corporations) et dans tous domaines d’activité. Aujourd’hui encore, sa fiabilité et sa simplicité d’utilisation en font un outil apprécié. Sa capacité à s’intégrer aux autres systèmes informatiques, puisque les applications AS400 peuvent accueillir toutes autres interfaces, lui ont permis de durer si longtemps. Or, d’après plusieurs études récentes, 71 % des responsables informatiques redoutent un manque de compétences mainframe à venir.

Ce manque de ressources humaines pourrait entraîner, à court terme : une augmentation des risques applicatifs, une baisse de la productivité, mais également des dépassements budgétaires des projets. Pour les DSI des entreprises utilisatrices d’AS400, ces ressources vont constituer un enjeu majeur dans les dix prochaines années.

Pourquoi les plateformes AS/400 vont continuer d’exister à moyen et long terme

Les environnements AS/400 sont des plateformes très robustes et sécurisées qui hébergent de nombreuses applications stratégiques. Logistique, gestion commerciale, flux financiers, opérations courantes… autant d’applications et de données-clés qui nécessitent d’être disponibles et sécurisées. Les plateformes AS/400 permettent de garantir ces éléments. Cette extrême fiabilité a su faire la différence par rapport aux autres environnements qui offrent certes une vision plus moderne de l’IT, mais qui souffrent de différents points-clés comme la haute disponibilité et la sécurité.

Comment garantir une continuité dans le bon maintien en conditions opérationnelles de l’AS/400 ?

La grande difficulté est de s’entourer de spécialistes pour faire évoluer et fonctionner les AS/400. A ce jour les experts de cet environnement se raréfient, partent en retraite… Il va donc être difficile d’intégrer dans ses équipes des collaborateurs dédiés au bon fonctionnement de ces plateformes. En ce sens, il est crucial de monter des pôles d’expertises, de former des collaborateurs à ces environnements et de créer des centres qui mutualiseront les compétences pour travailler sur différents projets.

La notion d’externalisation est incontournable. En effet, il serait illusoire de penser que de nouvelles cohortes de spécialistes AS/400 seront formées dans les écoles et pourront répondre à tous les projets. Ainsi, des équipes externalisées commencent à émerger sur le marché où différents acteurs ont investi pour créer des centres de compétence. Les notions de supervision, d’exploitation et d’administration de plateformes AS/400 semblent ainsi préservées.

L’AS/400 devrait donc continuer de se positionner comme une plateforme refuge pour les applications stratégiques des entreprises. La récente prise de conscience des professionnels de l’IT devrait permettre de créer de véritables pôles d’excellence et de former de nouvelles générations d’experts qui permettront d’assurer une continuité dans le maintien en conditions opérationnelles des plateformes AS/400.

Par Philippe PELFORT, Président de SEA TPI

A voir

Quelle place pour l’ERP ces prochaines années ?

Les systèmes informatiques ne cessent de se développer et de gagner en fonctionnalités....