Accueil / IT Business / Maitriser l’échange des données tout au long du parcours de soin des patients : un incontournable

Maitriser l’échange des données tout au long du parcours de soin des patients : un incontournable

Plus que jamais, les structures de santé et les hôpitaux manipulent de nombreuses données sur leurs patients. Dans ce contexte, il est fondamental que les données échangées entre les services soient affectées au bon patient afin d’avoir une vue complète et concrète des informations le concernant. Ce constat est d’autant plus important lorsque les échanges de données se font entre des établissements différents.

Bien concevoir son projet en prenant de la hauteur

Tout d’abord, il est important de bien prendre en compte toutes les étapes qui impliquent de mettre en place des dispositifs permettant de garantir une bonne traçabilité des informations qui transitent dans le système d’information des établissements de santé. Ce travail nécessite de définir très précisément la manière dont les informations sont échangées. Nous pouvons notamment évoquer différents stades importants :

– Le partage de l’identité du patient : il s’agit de définir comment l’identité du patient va être partagée tout au long du parcours de soin, de voir quels services (internes ou externes) sont concernés et de mettre en place tous les moyens techniques nécessaires pour garantir que les données échangées sont bien rattachées aux bons patients.

 Le partage et l’échange de données entre applications du patient : ici, il convient de faire un point technique sur les applicatifs qui traiteront les données clients et de vérifier dans quelle mesure ces derniers pourront aisément communiquer ensemble.

– Prendre en compte la sécurité des échanges via MSS et Apicrypt : sur ce point, nous abordons les aspects liés à l’échange de données via les messageries électroniques. Il convient ici de se conformer aux standards métier et à la réglementation en vigueur pour échanger en totale sécurité et s’assurer que les données patients arrivent aux bons interlocuteurs.

 Partager les données dans le DMP : Le DMP est désormais une véritable mine d’informations qui répertorie des milliers de données patients. Ce dernier doit pouvoir être alimenté de toutes les données patients afin que les praticiens puissent avoir une vue complète des interventions, consultations ou examens liés à leurs patients.

Au regard de ces éléments, il convient donc de s’appuyer sur des dispositifs qui pourront aisément communiquer les uns avec les autres et en toute sécurité. Cela permettra aux professionnels de santé d’avoir une parfaite vision sur l’antériorité médicale et les spécificités de chaque patient.

Par Patrick DESOT, Président de Wraptor

 

A voir

Gestion de la donnée interne et ERP : une piste encore négligée

Incontestablement, les données sont au centre des attentions des directions des systèmes d’information...