Accueil / Actualité / Le marché des tablettes est en berne mais pas pour tout le monde

Le marché des tablettes est en berne mais pas pour tout le monde

Selon les derniers éléments chiffrés fournis par IDC le marché des tablettes tactiles s’est une nouvelle fois contracté au cours du premier trimestre de l’année. Les marques ont écoulé 36,2 millions d’unités, soit 8,5% de moins qu’il y a un an à la même époque. Tous les constructeurs souffrent à l’exception de Huawei qui enregistre un progrès de 31,7% s’une année sur l’autre (2,7 millions d’unités).

Pour IDC, Huawei profite d’une stratégie consistant à proposer des matériels sous Android et sous Windows. Apple conserve la tête du classement même si perfidement IDC relate  que ses ventes chutent de 13% et surtout qu’il s’agit du treizième trimestre consécutif de baisse. A noter que dans une autre étude due cette fois à Strategy Analytic qu’Apple est devenu le premier vendeur de ‘’wearables’’ au premier trimestre de l’année avec 16% des 22 millions d’objets recouverts par cette catégorie. L’Apple Watch (3,5 millions d’unités) continue de dominer le segment des montres connectés de la tête et des épaules.

‘’Ces résultats prouvent qu’Apple n’est pas prémuni contre les retournements d’un marché, même si bien entendu ces échecs sont aussi une conséquence des performances de ses autres lignes de produits’’ affirme IDC. L’analyste affirme malgré tout qu’Apple conserve des positions solides sur le segment des PC détachables grâce notamment à une gamme d’écrans étendue.

Pour conclure les analystes d’IDC soulignent la différenciation entre les deux secteurs qui forment le marché des tablettes : d’un côté celui des tablettes tactiles qui décroit depuis 2014, et de l’autre celui des matériels détachables qui constituent aujourd’hui une véritable option aux traditionnels portables. IDC fait d’ailleurs le pari que les matériels sous Windows ARM lancés par Lenovo, Huawei et compagnie seront très rapidement des concurrents redoutables pour les terminaux Android.

 

apple-

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

dorcel-1-

Le porno exige des qualifications de premier ordre

Le producteur de films pornographiques Marc Dorcel ouvre son incubateur le Dorcel Lab, dédié aux ‘’ startups osées’’.