Accueil / Actualité / Le Massachusetts Institute of Technology scrute l’innovation européenne

Le Massachusetts Institute of Technology scrute l’innovation européenne

La MIT Technology Review, le magazine du célèbre MIT de Boston, a récompensé les lauréats de rencontres et d’évaluations de 35 jeunes européens dont les recherches et programmes sont particulièrement innovantes.

Plus de 1100 candidats ont participé à cet ‘’Innovators Under 35’’ avec le soutien de BNP Paribas et de L’Atelier BNP Paribas. Les lauréats ont eu l’occasion de présenter leurs projets devant l’auditoire de Station F à Paris et de participer à une série de tables-rondes, animées par d’anciens lauréats.

Parmi les 35, cinq innovateurs ont été distingués:

  • Solveiga Pakstaite (Lituanie), PDG de Mimica, a été reconnue Inventrice de l’Année pour son étiquette bio-réactive, qui réagit au contact des aliments périmés et indique leur état de conservation.
  • Victor Dillard (Belgique) COO et CFO de Desktop Genetics, a reçu la mention spéciale “Entrepreneur de l’Année” pour sa plateforme permettant la conception et la production de thérapies d’édition génomique personnalisées, sûres et efficaces.
  • Enass Abo-Hamed (Royaume-Uni) a été nommée Visionnaire de l’année avec une série de nanomatériaux intelligents permettant le stockage d’hydrogène à température ambiante et la production d’électricité en fonction de la demande du marché, à partir de sources d’énergie renouvelable.
  • Julien De Wit (Belgique) a été désigné Pionnier de l’Année pour ses méthodes d’études des planètes potentiellement habitables, en orbite autour d’autres étoiles que notre Soleil.

Enfin, la mention spéciale Humanitaire de l’Année a été décernée à Thibault Duchemin, fondateur et PDG d’AVA, une application mobile qui favorise l’intégration sociale et professionnelle des sourds et malentendants en leur permettant de suivre les conversations ayant lieu autour d’eux en temps réel.

 

mitt euro-

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.