Accueil / Actualité / MedPi, la longue histoire d’un rendez-vous pro assez atypique

MedPi, la longue histoire d’un rendez-vous pro assez atypique

Le MedPi 2019 a ouvert ses portes ce matin à Paris. Ses origines remontent à ce qu’il est juste de qualifier de « tout autre époque »…

 DVSM, 2 avril 2019. Le soleil méditerranéen, l’atmosphère spécifique de la principauté monégasque, l’effervescence d’un Grand Prix de F1 et d’un Festival de Cannes teintant de surnaturel le cadre du rendez-vous… Ces images qui s’estompent d’un MedPi « d’autrefois » n’ont évidemment rien à voir avec les embouteillages de la Porte Brancion. Les chaises longues n’y changent rien. Et ce n’est surtout pas par cruauté que ce souvenir en une image, une seule, mais tellement parlante, apparaît ici.

MedPi 2009, on échange, on discute, on négocie, on planifie, c’est un moment de travail intense, presque pénible. Ce qu’ont du mal à croire ceux qui n’ont pas fait le déplacement sur le rivage de cette mer faite surtout pour les vacances. (Photo DVSM ©)

Le contraste semble en effet symboliser mieux que ne le ferait toute comparaison écrite, chiffrée, filmée… C’était une belle époque, des temps plus difficiles se sont installés. Non par incompétence des animateurs du métier de l’univers EGP-Télécoms-numérique (enfin, très rarement…) mais par ce temps qui passe et transforme tout. Seul point de repère, en 2009, il s’était vendu plus de 7,3 millions de téléviseurs, pièce maîtresse d’un marché où des myriades de produits et services foisonnaient, non sans toutefois que ne se manifestent quelques inquiétudes. Car cette effervescence s’accompagnait d’une tendance suicidaire d’érosion de la profitabilité.

Au cœur de la période présente, le MedPi persiste. Preuve que l’idée était bonne et que le concept est bien piloté, y compris dans ses évolutions. L’univers des produits et services concernés doit faire avec une économie qui chancelle et une société qui se cherche. De nombreux segments évoluent dans des phases de développement dont on sent bien qu’elles ont à être consolidées ou même confirmées. La perspective de nouveaux modes de connexion (5G, satellites, optimisation de la couverture en fibre optique…) souligne d’ailleurs que le moment est un entre deux. Des innovations se développeront grâce à ces connexions métamorphosées, innovations encore inimaginables ce jour (tout comme, lorsque les smartphones faisaient leurs premiers pas, personne n’anticipait tout ce qui est devenu leur quotidien). Dans ce contexte, l’événement professionnel de la Porte de Versailles prend autant le profil d’un cadre pour bâtir des actions à court terme que le réceptacle d’un bouillon de culture, réflexion nourrie pour un moyen terme qui ne manquera pas de se révéler.

Laurent Eydieu qui, au sein de Reed Expositions France, pilote le MedPi avec pertinence, nous en avait décrit les lignes essentielles de l’édition 2019, que l’on peut retrouver ici.

Source DVSM

A voir

La formule séduisante de Fujifilm, « fromage et dessert » …!

Voici une nouvelle version de l'appareil photo compact qui ne fait pas que du tirage papier instantané…