Accueil / Actualité / Mein Grundeinkommen veut rendre les gens heureux

Mein Grundeinkommen veut rendre les gens heureux

En allemand ‘’Grundeinkommen’’ signifie revenu de base. Basée à Berlin, la startup éponyme a le projet de délivrer un revenu minimum pendant un an aux gagnants d’une loterie. Interrogé par l’AFP le fondateur Michael Bohmeyer a compris qu’il valait mieux être dégagé de trop fortes contraintes financières pour regarder la vie sereinement et se montrer créatif et entreprenant. Il a donc voulu concevoir un système de redistribution sociale. Mein Grundeinkommen collecte les dons de 55 000 personnes et organise des loteries régulières. Le tirage se fait online et avec une mise en scène type ‘’roue de la fortune’’. L’affaire existe depuis la mi-2014 et 85 personnes ont déjà pu profiter de l’aubaine et percevoir mille euros par mois pendant un an.

Selon la startup, beaucoup d’entre elles ont entrepris des formations pour changer d’orientation professionnelle. Michael Bohmeyer cite ainsi le cas d’une gagnante qui rédige aujourd’hui des discours d’éloge tenus  lors des enterrements.  Mein Grundeinkommen aurait-elle trouvé la recette du revenu universel proposé par certains candidats ? Les grincheux font remarquer que l’affaire fonctionne avec les dons d’Internautes gentils et généreux. Et que la vingtaine de salariés de la startup berlinoise s’accapare tout de même 60% des fonds.

mein-grun-1-400

Enregistrer

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.