Accueil / Actualité / Le modèle économique d’Adblock est durement remis en cause

Le modèle économique d’Adblock est durement remis en cause

Adopté par au moins deux cents millions d’Internautes, le bloqueur de pub Adblock Plus voit ses ressources sévèrement menacées par une décision de justice en Allemagne.  Pour garantir que les publicités affichées sur leurs sites resteront visibles et figurer sur une liste blanche, Eyeo, l’éditeur d’Adblock demande aux sociétés de publication une certaine somme. Le système est tellement efficace que les plus grands sites préfèrent payer, y compris Google. Les tarifs ne sont d’ailleurs pas publiés. Après plusieurs procès tous gagnés, Eyo vient de subir son premier revers judiciaire, face à son compatriote l’éditeur de presse Axel Springer qui n’aura plus à payer pour figurer sur la fameuse liste blanche.

La cour d’appel de Cologne justifie sa décision par l’adoption en 2015 d’une loi sur la concurrence basée sur une directive européenne. Eyeo s’insurge contre un jugement favorable ‘’à une maison d’édition multimilliardaire qui possède la majorité des quotidiens en Allemagne’’ et annonce son intention de faire appel. En revanche, les juges n’ont pas décidé de l’illégalité d’AdBlock, ce qui réjouit Eyo et contrarie Axel Springer.

ab440

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

GIAAA

Gigaset étoffe sa gamme de smartphones

La marque allemande veut se tailler une place au soleil des smartphones avec trois nouveaux modèles, les GS170H, GS270 et GS270+.