Accueil / Actualité / Le ton monte entre Qualcomm et Broadcom

Le ton monte entre Qualcomm et Broadcom

Reuters affirme que le fondeur vedette de la mobilité vient de rejeter une offre de reprise de 103 milliards de dollars (88 milliards d’euros) émise  par le spécialiste des semi-conducteurs Broadcom.

« Après un examen approfondi, mené en consultation avec nos conseillers financiers et juridiques, le conseil d’administration a conclu que la proposition de Broadcom sous-valorise spectaculairement Qualcomm et comporte une importante incertitude réglementaire » a expliqué Tom Horton, le président de Qualcomm.

A quoi faut-il s’attendre ?  Pour l’instant Broadcom n’a pas réagi mais on peut supposer que l’entreprise va remonter son offre de manière conséquente. D’une part Broadcom ne veut pas voir émerger un concurrent colossal formé par Qualcomm et NXP Semiconducteurs.

Le premier veut absorber le second contre un chèque de 38 milliards de dollars. De l’autre, la reprise de Qualcomm constituerait une entité dominante sur le marché des smartphones.

QUL-C

 

 

A voir

L’Habitat du Futur sera intelligent ou pas

Après un séminaire centré sur ce sujet, l’IDATE livre ses conclusions.