Accueil / IT Business / Communiqués / MTS choisit Canonical pour propulser son cloud OpenStack

MTS choisit Canonical pour propulser son cloud OpenStack

Le premier opérateur russe mise sur les fonctionnalités de gestion du cycle de vie et l’architecture flexible de Charmed OpenStack pour accélérer son time to market, réduire ses coûts et faciliter l’adoption de la 5G. 

Moscou, Russie – Canonical, l’éditeur d’Ubuntu, annonce que MTS, le plus grand opérateur téléphonique russe a sélectionné sa solution Charmed OpenStack pour équiper sa prochaine génération d’infrastructure cloud. MTS prévoit d’exploiter les capacités avancées de gestion du cycle de vie et l’architecture flexible cloud native de Charmed OpenStack pour permettre plus facilement l’intégration multi-fournisseurs et multi-platesformes.

Desservant plus de 77 millions d’abonnés en Russie, MTS a choisi de s’associer à Canonical, afin de poursuivre ses efforts pour construire un écosystème numérique à part entière basé sur une plateforme open source. Ce partenariat vise à réduire les délais de mise sur le marché et à accélérer le déploiement de nouveaux services, notamment en vue du futur déploiement 5G de MTS, ainsi qu’à réduire le coût total de possession (TCO) de l’infrastructure cloud. MTS prévoit également de renforcer son expertise technologique de base et de mettre en place un centre de compétence pour le développement de solutions basées sur OpenStack.

MTS prévoit de commencer le déploiement opérationnel du projet l’année prochaine, pour finalement déployer la solution Charmed OpenStack de Canonical dans 11 datacenters en Russie.

« La sélection d’OpenStack est une nouvelle étape dans notre stratégie de migration vers les logiciels libres. La création d’un écosystème basé sur OpenStack accélérera l’adoption de notre technologie, jettera les bases du futur déploiement 5G et améliorera les capacités de calcul de pointe de notre réseau, » a commenté Victor Belov, le directeur technique de MTS. « Cette solution nous permettra également d’améliorer la rentabilité de la virtualisation, ainsi que d’étendre notre capacité à exploiter une grande variété de plateformes virtuelles. Cela nous aidera non seulement à maintenir une avance technique dans l’industrie russe des télécommunications, mais aussi à augmenter notre agilité informatique et nous permettra de relever des défis complexes pour mieux répondre aux besoins de nos clients ».

« Canonical est vraiment enthousiaste à l’idée de s’associer à MTS et de fournir une plate-forme sur laquelle ils pourront déployer leur réseau 5G », a déclaré Regis Paquette, vice-président des alliances mondiales chez Canonical. « Ce partenariat permettra de construire un réseau et une infrastructure informatique sous-jacents apportant les dernières mises à jour de manière prévisible et automatisée. Avec une sécurité complète intégrée et une automatisation unifiée du cœur de réseau jusqu’aux sites distants, ce partenariat place MTS à la pointe de l’innovation en matière d’open source ».  

« Partout dans le monde, les opérateurs telcos adorent OpenStack. Ce qui a commencé comme un cadre agile pour le déploiement et la gestion des fonctions réseau est devenu une plate-forme privilégiée pour gérer l’évolution des réseaux du LTE à la 5G », a déclaré Mark Collier, directeur de l’exploitation de l’Open Infrastructure Foundation. « Canonical a été un fournisseur important depuis les premiers jours, et nous félicitons son équipe de travailler avec MTS pour fournir une infrastructure agile et ouverte aux 77 millions d’abonnés de la société ».

L’offre Charmed OpenStack de Canonical est basée sur des technologies établies telles que Metal-as-a-Service (MAAS), Juju Operator Lifecycle Manager (OLM), OpenStack Charms et Ceph. Conçu pour offrir le meilleur rapport qualité-prix aux organisations, Charmed OpenStack propose une implémentation de cloud privé de niveau opérateur qui présente un certain nombre d’avantages par rapport aux plates-formes informatiques existantes, telle qu’une meilleure gestion du trafic pour les applications de télécommunications, ainsi que des capacités avancées de réseau virtuel et de calcul de pointe. En outre, la plate-forme améliore la résilience et la robustesse de l’infrastructure grâce à des capacités étendues de gestion du cycle de vie, ce qui se traduit par une augmentation du temps de fonctionnement et de la disponibilité des datacenters. Le système peut également être personnalisé grâce à des capacités adaptées à des scénarios réels, en adaptant et en augmentant dynamiquement les ressources en fonction des besoins.

A voir

46% des dirigeants informatiques ont augmenté leurs investissement dans le cloud hybride pour faire face au Covid

La pandémie met en évidence l'importance stratégique de l'IT pour les entreprises....